Svalbard : au royaume de l’Arctique

Jour 2 – 5 : Découverte de Svalbard, de Longyearbyen et des paysages arctiques

SVALBARD

carte svalbard

Seulement situé à 3h de vol d’Oslo, nous entrons dans un autre monde, celui du royaume arctique et des ours polaires. L’archipel du Svalbard (signifie « côtes froides ») se trouve à mi-chemin entre la Norvège et le Pôle Nord dans l’Océan Arctique à proximité de Groenland. Svalbard fut découvert en 1596 par Willem Barents. Il s’agit de 61 00m² administré par la Norvège et protégé par le traité de Svalbard (1920).

Véritable parenthèse dans notre voyage en Norvège, ce fut une expérience inoubliable. On y trouve des milliers d’ours polaires, des renards, des rennes sauvages, des morses, une nature arctique, des glaciers, des anciennes villes et installations minières et environ 3 000 habitants dont 2000 qui résident dans le village principal : Longyearbyen.

JAMAIS SANS MON FUSIL

Cela représente un vrai coût  de visiter cette région car il est impossible de faire les choses par soi-même (sauf si vous obtenez une autorisation de port d’arme et que vous louez un fusil). En effet, en raison de la présence des ours, il est interdit de se déplacer en dehors de la ville sans arme. Le guide est donc indispensable lorsque l’on souhaite visiter quelque chose et les prix pratiqués sont très onéreux.

comment s’y rendrE ?

Pour s’y rendre, nous avons pris un avion de la compagnie Norwegian au départ d’Oslo à destination de Svalbard – Longyearbyen en réservant en avance et en sélectionnant les jours où les tarifs étaient les plus intéressants grâce à leur calendrier des prix (175€ A/R + 17€ de taxes + 24€ de bagages). Le dépaysement commence dès l’avion lorsque l’on survole l’océan arctique… Ce n’est pas tous les jours que l’on voit ça.

vue svalbard avion

vue svalbard avion

L’aéroport de Svalbard – Longyearbyen est un tout petit aéroport ouvert seulement 2h par jour où les avions repartent aussitôt après leur arrivée. Il est également possible de faire le voyage avec SAS. Une fois sur place, le décor est planté, nous sommes face à un imposant ours polaire.

aeroport longyearbyen

Nous sommes désormais loin de tout…. et dans le monde des ours. Prévoir les passeports car nous ne sommes plus dans l’espace Schengen.

svalbard longyearbyen

hébergement

Plusieurs possibilités : dormir dans un hôtel à Longyearbyen (toutes les infos sur le site Visitsvalbard), réserver un airbnb ou pour faire des économies, aller au camping qui se trouve au pied des pistes de l’aéroport (pratique quand le vol retour est à 4h du matin). Pour rejoindre la ville de Longyearbyen, vous trouverez à l’aéroport un bus ou un taxi. A pied, il faut compter environ 40 minutes de marche.

Nous avons choisi de dormir au camping. Il y règne une très bonne ambiance de type refuge de montagne. Le décor autour est magnifique et l’accueil est parfait. Nous avons payé 720Nok (78€ soit 26€ par nuit pour 2) pour 3 nuits pour une tente de 2 personnes (possibilité de louer une tente sur place : 150Nok par jour et des sacs de couchage). Le camping dispose d’une grande cuisine (avec un peu de nourriture à disposition si besoin, de quoi recharger les batteries et des douches chaudes).

Le bruit des avions n’est pas du tout gênant car il y en a si peu. Le plus dérangeant est peut-être l’absence de nuit et le froid. Nous sommes également un peu loin du centre ville pour faire ses courses au supermarché. Pour les excursions, ils viennent vous chercher à l’aéroport soit à 2 minutes à pied (à préciser au moment de la résa).

camping longyearbyen svalbard

camping longyearbyen svalbard

Longyearbyen svalbard norvege

CLIMAT

C’était l’été mais il faisait froid surtout la nuit (du moins si on peut parler de nuit). L’eau est également très très froide même glacée (environ 7°C). Le camping organise chaque soir, pour les plus courageux et les plus fous, une baignade. Si vous réussissez ce pari fou, vous aurez un diplôme et la possibilité de rajouter votre nom sur la liste qui est affiché dans la cuisine. Avis aux amateurs, j’ai préféré laisser ma place 🙂

baignade camping longyearbyen svalbard

Svalbard se caractérise par plusieurs saisons :

  • mi-nov – deb fév : l’hiver, c’est la nuit polaire (polar night) marquée par le noir total durant ces 4 mois. S’il y a un temps clément et la pleine lune, le ciel se couvre d’un bleu caractéristique des nuits polaires notamment en février. Pour marquer l’entrée dans la période noire, ils organisent un festival « dark season blues » durant 4 jours.
  • mars – mai : la lumière revient progressivement, l’activité reprend progressivement et les jours se ralonge.
  • Juin – août : c’est l’été, le soleil ne se couche plus, le jour est omniprésent.
  • Sept-octobre : c’est l’automne, le paysage se couvre de la couleur orange, les températures se rapprochent de zéro et les jours deviennent plus courts.

la ville de Longyearbyen

Le centre névralgique est la petite ville de Longyearbyen. Elle a été marquée par plus de 100 ans d’activité minière. En 1906, l’Américain John M. Longyear établit la 1er mine et donne son nom à la ville. On peut encore y visiter ses mines. Sur la route en direction de l’aéroport, on longe les anciennes infrastructures minières qui sont désormais figées dans le temps (interdiction d’y toucher lorsqu’il s’agit d’une trace de l’activité humaine datant d’avant 1946 d’après l’article 35). Les enfants venaient déposer à l’entrée de la mine leur lettre au père Noël car les habitants disaient qu’il s’agissait de la porte d’entrée au monde du père Noël.

longyearbyen svalbard

Aujourd’hui, la ville vit grâce au tourisme, à al recherche et à l’activité minière. Dans le centre ville, on trouve de nombreux hôtels, des restaurants (vous pourrez y déguster un hamburger au renne d’élevage), un supermarché, des magasins touristiques, une école, des garderies, une église, un espace sportif et un centre culturel et universitaire. Pour l’anecdote, sur chaque vitrine des magasins, il est préciser que le port de l’arme est interdit et des caissons pour ranger son arme sont à disposition au supermarché.

longyearbyen svalbard

On y trouve également de jolies maisons colorées alignées les unes à côté des autres. On a l’impression d’être dans une station de ski en été. Vous ne serez pas surpris non plus si vous croisez des rennes sauvages qui n’ont pas peur de l’homme.

longyearbyen svalbard

Dans le centre, on trouve également la statue d’un mineur en hommage à ces travailleurs. Un peu plus loin, sur les hauteurs, nous avons la mine 3. Son activité s’est arrêtée en novembre 1996 mais son infrastructure est restée ouverte au public. Pour l’histoire, le charbon a été découvert en 1928 mais son exploitation n’a commencé qu’en 1969. Au moment de sa pleine production en 1972, en exploitant seulement 70cm , elle arrivait à produire pas moins de 160 000tonne/an. statue longyearbyen svalbard norvege

Cette ville est vivante et organise de nombreuses manifestations comme le Spitsbergen Marathon le 1er week-end de juin ; le Svalbard ski Marathon le dernier week-end d’avril ; l’Oktoberfest (festival de la bière) durant 3 jours fin septembre avec ses 80 types de bière à découvrir ou encore le polar jazz le 1er week-end de février.

En quittant la ville de Longyearbyen en direction de l’aéroport, vous pourrez y découvrir une infrastructure minière imposante également figée par le temps et rongée par la rouille.

svalbard mine longyearbyen norvege

LES EXCURSIONS

Il y a un large choix d’excursions à faire sur place : des randonnées, du kayak, des excursions en bateau, du chien à roue…etc. Il n’a pas été facile de choisir. Nous avons choisi de faire une randonnée couplée au kayak (l’arctique challenge) puis une croisière pour découvrir le glacier (et les ours) et la ville de Pyramiden. Le site de l’office de tourisme de Svalbard vous permettra de savoir tout ce qu’il est possible de faire et d’avoir les coordonnées pour réserver en avance : cliquez-ici.

Pour ceux qui souhaiteraient profiter plus longuement de Svalbard, je vous conseille de faire un voyage avec « Grand Nord Grand Large » (Terre d’aventure) spécialiste de la région. Nous avons rencontré un guide français qui travaillait pour ce groupe qui était très sympa et très pro. Nous aurions bien aimé rester avec eux pour faire du kayak et des randonnées à la rencontre des icebergs et autre paysage arctique. Après, il faut être un aventurier dans l’âme et ne pas avoir peur de faire une ronde de 3h la nuit chacun son tour pour vérifier qu’un ours ne s’approche du camp. Peut-être lors d’un prochain voyage, pourquoi pas… Pour en savoir plus : cliquez-ici

kayak svalbard arctique challenge renne

Arctic Challenge

Jour 3 : kayak et randonnée sur le majestueux Hiortfjellet à Svalbard Vous aimerez aussi :Pyramiden et glacier NordenskioldJour 1 : OsloJour 5 : BergenJour 6 : De bergen à Flam

Pyramiden Svalbard Norvege

Pyramiden et glacier Nordenskiold

Jour 4 : excursion en bateau vers le glacier Nordenskiold puis visite de la ville abandonnée Russe Pyramiden. Vous aimerez aussi :Arctic ChallengeJour 5 : BergenJour 6 : De bergen à FlamJour 7 : de Flam à Oldedal