Voyage en Malaisie : itinéraire et conseils

Voyage en Malaisie réalisé en mai 2024 de Kuala Lumpur à Bornéo.

carte malaisie

La Malaisie est un pays d’Asie qui dispose de nombreux atouts :

  • des plages magnifiques avec ses îles paradisiaques (Perhentian, tioman, redang, langkawi…),
  • de grandes plantations de thé à Cameron Highlands,
  • des villes classées au patrimoine mondial de l’Unesco : Malacca et GeorgeTown à Penang
  • l’une des plus anciennes forêts tropicales du monde : Taman Negara
  • des singes (orangs outans et nasiques) que l’on peut découvrir dans des parcs naturels ou des réserves à Bornéo

a voir en malaisie


NOTRE ITINéRAIRE (13 jours)

La Malaisie se découpe en 2 parties : la Malaisie péninsulaire (située sous la Thaïlande) et Bornéo. Malgré un temps de voyage limité (13 jours), nous avons choisi de visiter les 2 parties notamment pour voir les singes à Bornéo (Orangs Outans et nasiques). Pour cela, nous avons pris des vols interne qui sont rapides et très abordables (∼20 à 80€). Si vous souhaitez prendre plus votre temps, vous pouvez vous consacrer uniquement  à une partie de la Malaisie ou encore coupler avec quelques jours à Singapour. 

itinéraire malaisie

  • Vol Paris > Kuala Lumpur (nuit à l’Ibis Style de l’aéroport)
  • Visite de Malacca (1 jour – A/R dans la journée – nuit à l’Ibis Style de l’aéroport)
  • Iles Perhentian (2 nuits)
  • Bornéo (Kuching + Réserve de Semenggoh + parc de Bako – 3 nuits)
  • Penang (2 nuits à George town)
  • Cameron Highlands (1 nuit)
  • Kuala Lumpur (1 nuit)

voyage malaisie

Lors de votre voyage en malaisie, je vous recommande de ne pas passer trop de temps à Malacca (1 journée, c’est suffisant), Penang (Georgetown se visite également en 1 journée) et aux cameron highlands (sauf si voulez faire des randonnées). Nous avons choisi la partie Ouest de Bornéo car la ville de Kuching est la plus proche de la Malaisie péninsulaire (1h50 de vol depuis Kuala Lumpur) et qu’on peut facilement visiter depuis cette ville, les singes nasiques dans le parc de Bako (en liberté) et des orangs outans dans la réserve de Semenggoh. 

Nous avons dû renoncer à visiter la partie Est de Bornéo (Sandakan, Labuk bay pour les nasiques, Sepilok pour les orangs outans, la rivière Kinabatangan ou encore la plongée à Sidapan) et la forêt tropicale primaire Taman Negara (130 millions d’années) car les temps de trajet sont assez longs et qu’il faut y rester au minimum 2 nuits en raison des horaires de bus. Nous avons également exclu la visite de la ville d’Ipoh qui, selon nous, n’était pas très intéressante.  

Nous avons choisi les îles Perhentian car nous avons fait notre voyage en mai et la météo est alors plus favorable de ce côté (bien de fin fév à oct, mousson à partir de nov à fev). Je vous recommande vivement ces îles qui sont magnifiques. Pour les îles côté ouest (langkawi), la saison sèche est d’octobre à mars (évitez juin août et nov car mousson).

Nous avons fait une boucle en prenant des vols interne et des bus. Pour choisir les étapes, j’ai fait attention aux dates de vols directs avec Bornéo pour éviter de repasser par kuala lumpur (il n’y a pas des vols tous les jours) et de ne pas visiter les Cameron highlanders car les plantations sont fermées le lundi.  


1. malacca

Nous avons débuté notre voyage en malaisie par une journée de visite dans la ville de Malacca (Melaka). Il s’agit de la + ancienne ville de Malaisie et désormais inscrite au patrimoine mondial de l’unesco. 

Malacca, place rouge, stadhuys, malaisie

LES INCONTOURNABLES A VOIR A MALACCA ?

Comme je le disais, une journée est largement suffisante pour visiter Malacca. Vous pouvez prendre un bus le matin et revenir le soir. Voici ce qu’il est intéressant de découvrir : 

  • la célèbre place rouge « Dutch Square » (la Place Hollandaise) avec la maison du gouverneur Stadthuys, sa tour d’horloge, sa fontaine et l’église anglicane (de 1753) qui avait pour but de remplacer l’église de Saint Paul. Vous y trouverez également des cyclo-pousses en version hello kitty, mignons…. pour faire un tour de la ville au son d’une musique forte.
  • sur les hauteurs, les ruines de l’église St-Paul avec sa vue sur la ville et quelques pierres tombales. Elle a été construite en 1521 par un noble portugais, c’est la + ancienne église de Malaisie et de l’Asie du Sud-Est. 
  • Chinatown avec ses temples (Temple Cheng Hoon Teng, ), ses maisons anciennes comme baba & nyony heritage qui se visite (fermée le lundi), the baba’s house, la statue du bodybuilder Gan Boon Leong, et les boutiques sur Jonker Walk (si vous restez le soir, découvrir son night market)
  • quelques fresques de street art (dans l’esprit de Georges Town à Penang)
  • longer la rivière Malacca (vous pouvez aussi faire une croisière) et prendre un verre en terrasse. Vous pouvez la longer jusqu’à la villa Sentosa Kg Morten pour découvrir cette maison sur pilotis qui a fêtée ses 100 ans et qui est désormais entourée de buildings.  
  • un peu plus loin (en taxi), rejoindre la mosquée flottante (Masjid Selat Melaka) réputée pour ses couchers de soleil le soir
  • Pour boire un verre, je vous conseille de vous arrêter au Love Music Records (pas très loin de Jonker Walk et de la mosquée Kling), une boutique de vinyles où vous pourrez prendre un verre au son de la musique. 

malacca, choses à voir, malaisie

COMMENT ALLER A MALACCA ?

Il existe de très nombreuses liaisons en bus que ce soit au départ de kuala Lumpur (TBS ou KL Sentral) ou de l’aéroport de Kuala Lumpur (KLIA). Depuis l’aéroport, il faut compter environ ∼2h de trajet (∼2h30 depuis Kuala lumpur) pour 24,60RM (∼5€) en 2024. Vous pouvez acheter votre ticket directement à la gare ou sur internet via des sites comme 12GO asia, easybook… Ces sites permettent de comparer les horaires des différentes compagnies (star mart express, transnasional…). Nous avons acheté notre ticket directement sur place car nous étions en basse saison. Il faut ensuite prévoir le trajet entre la gare routière et le centre ville (∼20 min soit en grab (taxi) soit en bus F100 pour 1,30RM soit 25 centimes). 

malacca, malaisie


2. iles perhentian

iles perhentian, plage, malaisie

Lors de votre voyage en malaisie, je vous recommande vivement d’inclure les îles perhentian à votre itinéraire. Ainsi, après notre 1ère journée à Malacca, nous sommes revenus à notre hôtel Ibis Style situé à proximité de l’aéroport pour prendre le lendemain matin un vol matinal pour Kota Bharu (vol de 1h10 avec Air Asia, ∼30€/pers avec bagage en soute). Pour trouver ce vol, j’avais regardé en amont sur google flights pour trouver l’horaire qui nous convenait le mieux. Il est également possible de rejoindre Kota Bharu en bus depuis les villes principales de l’île (certains de nuit) mais cela prendre plus de temps. 

iles perhentian, malaisie

COMMENT REJOINDRE LES ILES PERHENTIAN ?

Une fois à l’aéroport de Kota Bharu, il n’y a qu’un seul comptoir qui propose des minibus pour Kuala Besut (35RM soit 7€), ∼1h de route. Sur place, on achète dans la même agence des tickets pour le transfert en bateau (70RM A/R par pers, 30-40min de trajet avec quelques arrêts pour aller chercher les gens dans leurs différents hôtels) + le transfert en bus pour le retour (35RM). A cela s’ajoute 5RM + 30RM/pers pour la préservation de la réserve. Pour le bateau retour, il existe plusieurs horaires : 8h, 10h, 12h et 16h. Il faut prévenir la veille (via votre hôtel) en donnant l’horaire que l’on souhaite avoir. Ils viendront vous chercher directement sur le ponton de votre hôtel. En gros, ils ont l’habitude, tout s’organise bien et facilement. 

rejoindre les iles perhentian, malaisie

OÙ DORMIR DANS LES îles PERHENTIAN ?

Il existe 2 îles principales : Kecil (la petite, + festive) et Besar (la grande, + calme). Nous avons choisi l’île de Besar en allant au Perhentian Island Resort (165€ pr 2 nuits), un hôtel simple avec ses cabanes mais avec un super emplacement, une plage magnifique (Teluk Pauh) où l’on peut voir de très grandes tortues.

iles perhentian, malaisie

que faire dans les îles perhentian ?

2 ILES à déCOUVRIR : BESAR & KECIL

perhentian island, malaisie

Les îles Perhentian sont vraiment magnifiques. On y trouve de très belles plages. A besar (grande île), il y a la grande Teluk Pauh (PIR), Turtle beach, Coral view, Tuna Bay, Keke beach, Flora beach… A Kecil (petite île), il y a Long beach, D Lagoon, Corail bay ou Romantic Beach (pour les couchers de soleil), Long beach (ambiance le soir)… 

Pour se déplacer d’une plage à une autre ou d’une île à une autre, il y a des taxis boat. Les tarifs sont affichés sur la plage, pas besoin de négocier (tarif par personne, minimum 2 pers par bateau, le prix double après 19h, triple après minuit). C’est très pratique. Par exemple, le trajet en journée entre notre hôte PIR et la plage Flora beach, c’était 20RM/p soit 4€/pers. Il existe aussi quelques chemins dans la jungle mais ils sont peu nombreux et c’est très humide avec des moustiques. Nous avons fait celui entre notre hôtel PIR et la plage Flora Beach, c’était facile mais pas très intéressant, il est plus pratique de prendre le taxi boat. 

iles perhentian, malaisie, taxi boat

SNORKELING DANS LES ILES PERHENTIAN

Les hôtels proposent également des excursions pour faire du snorkeling. Il y a une sortie de 2h (40Rm/pers soit 8€) pour découvrir Turtle beach, Sea Bell, Teluk Kekek et le shark point (où l’on voit des requins à pointe noire, possible de le rejoindre également à la nage depuis la plage de Flora bay, il y a pas mal de nage mais c’est faisable) ou la sortie de 3h (60RM/pers soit 12€) qui permet de rejoindre Rawa beach, Serenggeh & Tokong Burung. Nous étions hésitant au départ à faire cette excursion, on avait peur que ça fasse trop touristique mais c’était vraiment bien. Le spectacle sous l’eau est fantastique, les coraux sont magnifiques et on a le temps de bien en profiter. Nous avons beaucoup aimé.

snorkeling, iles perhentian, malaisie

Pour ceux qui sont en famille/groupe ou qui veulent être seuls, vous pouvez privatiser un taxi boat pendant quelques heures pour environ 200RM (40€). Il est également possible de faire de la plongée. 

snorkeling, iles perhentian, malaisie

LES SINGES Semnopithèque obscur DANS LES ILES PERHENTIAN

Directement dans notre hôtel, tout à côté de notre bungalow (vers la mosquée), dans les manguiers, nous avons eu la chance de rencontrer toute une famille de singes Semnopithèque obscur avec leur bébé orange. Ils sont vraiment rigolos à observer avec cette trace en forme de lunette autour des yeux. 

malaisie, singes Semnopithèque obscur, iles perhentian

QUAND VENIR AUX ILES PERHENTIAN ?

Pour pouvoir profiter pleinement de ces îles perhentian, il faut vraiment venir pendant la bonne saison. Comme l’activité principale reste la plage et le snorkeling, quand il ne fait pas beau, c’est beaucoup moins sympa. Il faut donc venir de préférence de mars à octobre. En juillet août, il y a beaucoup de monde ce qui doit être beaucoup moins sympa. En mai, il y avait peu de monde ce qui était top. De novembre à mi-février, c’est la mousson. Il n’y a plus de bateaux et les hôtels sont fermés. 

iles perhentian, malaisie

LES AUTRES ILES EN MALAISIE ?

Nous avons choisi les îles perhentian pour notre voyage en malaisie car c’était la bonne saison pour y aller (en mai) et elles sont réputées pour leur beauté (nous n’avons pas été déçus). Il existe aussi d’autres îles. Voici une synthèse des îles que vous pouvez découvrir en malaisie : 

CÔTÉ OUEST : y aller de préférence de mars à octobre

  • île Redang : proche de l’aéroport de Kuala Terengganu, île réputée pour son snorkeling (surpeuplée en été)
  • île Kapas : proche de l’aéroport de Kuala Terengganu, île un peu pour les routards, très peu de commerce, assez rudimentaire
  • île Tioman : Accessible depuis Mersing (5h de bus depuis KL), réputée pour ses belles plages, à éviter le week-end et durant les vacances des Singapouriens. 

CÔTÉ EST : y aller de préférence de décembre à mars (mousson en sept nov)

  • île Langkawi : proche de Penang (accessible en bateau), moins propice au snorkeling 
  • île Pangkor : décontractée, moins connue, ferry depuis lumut

iles perhentian, malaisie


3. bornéo : kuching & Semenggoh

Après ces quelques jours passés dans ce paradis des îles perhentian (nous aurions bien aimé rester plus longtemps, on y était vraiment bien), il est temps de quitter ces plages paradisiaques et le snorkeling pour rejoindre Bornéo, l’autre partie de la Malaisie. Pour cela, nous revenons sur Kota Bharu (bateau + bus) et nous prenons un vol direct pour Kuching (vol de 21h30 avec Air Asia, 43€/pers avec bagage en soute). 

malaisie, borneo, orang outan


Voir les orangs outans au semenggoh nature reserve

plateforme réserve semenggoh, bornéo, malaisie, orang outan

Nous avons inclus Bornéo à notre voyage en Malaisie car nous avions très envie de voir des Orangs Outans. Pour cela, depuis Kuching, il suffit de prendre le bus N°K6 près du parc Merdeka (indiqué sur maps me – 1RM le trajet soit 0.20€) de 7h20 qui vous conduira en 40 min environ au Semenggoh Nature Reserve (entrée : 10RM/pers soit 2€). Il y a également un bus à 13h20 pour la visite de l’après-midi. Pour le retour en bus sur Kuching, il y a un bus toutes les 2h (10h, 12h, 16h). Comme nous avons loupé celui du 10h, nous partageons un grab avec un autre couple (25RM la course). 

semenggoh, malaisie, borneo, singe orang outan

La réserve est ouverte au public le matin (8h – 10h) et l’après-midi (14-16h) au moment du nourrissage des singes (9-10h et 15-16h). Il s’agit d’une réserve qui cherche à favoriser leur réinsertion, les animaux sont donc libres et pas du tout enfermés. Des fruits et des cannes à sucre sont mises à disposition des animaux sur 3 plateformes. Pour voir les animaux, ce sera une question de chance car ils vivent dans la nature. Il n’y a pas plus de chance de les voir le matin ou l’après-midi. 

semenggoh, malaisie, borneo, singe orang outan


VISITER LA VILLE DE KUCHING

Nous profitons du reste de la journée pour visiter un peu kuching qui est agréable mais pas extraordinaire. Le bord de la rivière est agréable pour s’y balader (avec son pont design et le bureau gouvernemental), on trouve de nombreuses boutiques de souvenirs, quelques statues de chat kitsch, quelques graffitis et de nombreux restaurants de rue. 

malaisie, kuching, bornéo

  • HOTEL : l’hôtel Pullman (2 nuits pour 163€ avec pdj, réservé sur le site accor), un hôtel confortable standard avec une belle vue sur la ville et une piscine, bon petit-déjeuner et accueillant. Si vous recherchez un hôtel plus cosy, j’avais repéré l’hôtel boutique The Ranee dans la même gamme de prix. 
  • RESTAURANTS : il existe de nombreux restaurants de la rue où vous pouvez manger pour quelques euros. Vous pouvez également prendre un gâteau et un café au commons, c’est très confortable/cosy et c’est bon. En revanche, c’est plus cher qu’ailleurs. 

4. BORNÉO : parc NATIONAL de bako

malaisie, singe, parc national bako, bornéo

COMMENT REJOINDRE LE PARC NATIONAL DE BAKO ?

Le lendemain, nous prenons le bus N°1 en direction du parc national de Bako (1RM/pers soit 0.20€), un incontournable à découvrir lors de votre voyage en malaisie. Il existe de nombreux arrêts dans la ville (nous avons pris celui près du musée chinois. Il passe également en face du riverside hôtel près du 7 eleven. On peut voir quelques arrêts sur maps me ou demandez à votre hôtel). Le bus passe toutes les heures (7h, 8h, 9h …17h.). Après ∼1h de route (c’était un peu plus long à l’aller en raison de quelques embouteillages), nous arrivons à l’embarcadère du village de bako.

Pour la traversée en bateau, c’est 100RM l’aller et 100RM le retour à régler uniquement en espèce. Si vous trouvez des gens sur place, vous pouvez partager le coût du bateau (aller ou aller retour si vous reprenez le même bateau au même horaire/jour). Il y avait un autre couple sur place, nous avons pu diviser le prix de l’aller, pas le retour car ils ne dormaient pas sur place. A cela s’ajoute les frais d’entrée dans le parc (20RM/pers + 5RM/pers de taxe). 

rejoindre parc national bako, bornéo, malaisie

DORMIR DANS LE PARC NATIONAL DE BAKO

animaux parc national de bako, bornéo, malaisie

Il est tout à fait possible de visiter le parc national de Bako à la journée. Vous prenez un bateau tôt le matin, vous vous enregistrez puis vous faites quelques chemins de randonnée avant de repartir en milieu d’après-midi car les derniers bateaux repartent vers 15h. L’inconvénient, c’est qu’une grande partie des animaux (notamment les singes) viennent au niveau de l’embarcadère après le départ des bateaux. Vous risquez de venir dans le parc et de ne pas voir beaucoup d’animaux car il fera probablement trop chaud pour qu’ils sortent. Si besoin, vous pouvez également faire appel aux services d’un guide qui pourra vous aider à trouver les animaux et vous donner des explications sur cette nature. 

parc national de bako, malaisie, bornéo

Pour bien apprécier cette expérience, le mieux est de dormir sur place 1 nuit voir 2 nuits pour avoir plus de chance de croiser des nasiques (en fin de journée ou le matin tôt). L’hébergement est sommaire (des bungalows, un hôtel, un camping, certains logements disposent de la clim). Nous avions un bungalow entier (Forest Lodge Type 4 pour 225RM soit 45€ la nuit avec 2 chambres mais nous n’étions que 2). En revanche, la cafétéria est très bonne et pas très chère. Il est important de réserver en avance son hébergement surtout en haute saison via ce lien : ici. De notre côté, en mai, il n’y avait pas beaucoup de monde et il restait de la place 15 jours en avance mais cela ne doit pas du tout être le cas à d’autres périodes de l’année. En dormant sur place, vous pourrez également voir de beaux couchers de soleil. 

dormir dans le parc national de bako, malaisie, bornéo

LES SINGES ARGENTÉS ET NASIQUES DU PARC NATIONAL DE BAKO

Nous avons eu la chance de voir beaucoup de singes langurs argentés près de l’embarcadère dans les arbres ou sur le bord de plage. Un vrai spectacle, certains prenaient presque la pose. On pouvait vraiment bien les observer, on voit qu’ils ont l’habitude de voir du monde.

singes langurs, malaisie, bornéo, parc national de bako

A l’extrémité de la plage (quand vous êtes dos à la mer, c’est du côté droit), on pouvait également apercevoir les singes nasiques. Il y en a un qui a traversé la plage devant nous, c’était impressionnant. Il a une posture très drôle (sans parler de son nez bien sûr !) avec des attitudes qui ressemblent à l’humain. Un moment unique. J’étais venue dans ce parc pour les voir, je n’ai pas été déçue. Je me suis levée tôt le matin pour les revoir mais ils étaient assez haut dans les arbres (au même endroit) mais ça restait intéressant de les voir évoluer ensemble car ils étaient assez nombreux. 

singe nasique, bornéo, malaisie, parc national de bako

Assez facilement, vous croiserez également des sangliers barbus. Pour voir d’autres animaux, je vous conseille également de faire la sortie nocturne organisée par le parc. Ca ne coûte presque rien (15RM/pers soit 3€) et c’est assez intéressant. On a pu voir des serpents, différents insectes, grenouille… et même des lucioles qui scintillent dans la mangrove. 

sortie nocturne parc national bako, bornéo, malaisie

SE BALADER DANS LE PARC NATIONAL DE BAKO

Le parc national de Bako est également intéressant pour sa biodiversité (mangrove, forêt tropicale, plages, plantes carnivores…) et ses nombreux sentiers de randonnée (certains étaient fermés au moment de notre passage). A votre arrivée, on vous donnera une carte avec tous les chemins disponibles ouverts et le temps de parcours. Certains sont plus propices pour voir les nasiques et d’autres pour avoir des points de vue sur des plages. Avant de partir en randonnée, on vous demandera de noter à l’accueil les sentiers que vous allez faire.

parc national bako, bornéo, malaisie, randonnées

Les sentiers sont bien balisés, certains sont équipés de passerelles en bois. Les chemins sont souvent escarpés avec des racines qu’il faut souvent escalader et il fait chaud/humide. S’il a plu récemment, le terrain peut-être glissant, il faut être équipé de chaussures pour ne pas glisser. Nous avons fait le sentier N°2 Telok Delima (1km, 1h30 A/R) et le sentier N°6 Telok Pandan Kecil (2.6km, 3h A/R) après la mangrove que nous avons beaucoup aimé, la plage était très belle. Contrairement à toutes les images que l’on peut voir sur le parc national de bako, le « Sea Stack » (éperon rocheux) n’existe plus. Il est tombé il y a quelques mois. 

plage parc national de bako, bornéo, malaisie


AUTRES SITES A VISITER A BORNEO

Si votre voyage en malaisie dure plus longtemps ou que votre itinéraire se concentre uniquement sur Bornéo, il est possible de poursuivre votre voyage à Kota Kinabalu pour : 

  • Faire un trek de plusieurs jours au Mont Kinabalu (4 095 m)
  • Découvrir les animaux sur la rivière Kinabatangan
  • Voir des Orangs outans au centre de réhabilitation de Sépilok & des nasiques au centre Labuk Bay
  • Visiter le Gunung Mulu National Park avec ses pinacles de calcaire
  • Explorer les grottes de Mulu ou de Niah
  • Faire de la plongée à Sipadan
  • Profiter d’îles paradisiaques à partir de Kota Kinabalu (Gaya, Manukan)
  • Batang Ai National park pour découvrir le peuple Iban

coucher de soleil sur le parc national de bako, malaisie, bornéo


5. george town a penang

Après ces quelques jours au parc national de Bako, nous reprenons le bateau, le bus pour kuching et un grab pour l’aéroport (en bus, c’était très long) pour prendre un vol direct pour Penang (avec Firefly, vol de 18h30, 2h de vol, 60€/pers avec les bagages en soute). A l’aéroport de Penang, vous pouvez prendre le bus N°401 ou 401B pour rejoindre le centre ville (bus toutes les ~30 mins, 2.70RM/pers soit 0.50€). Comme il est tombé en panne, nous avons pris un grab pour 34RM (6€). 

george town, penang, malaisie

QUE VISITER A GEORGE TOWN (PENANG) ?

George Town se visite facilement durant une journée. Voici les incontournables à voir : 

  • The Blue Mansion (Cheong Fatt Tze) : une très belle maison bleue qui a été entièrement restaurée et qui dispose d’un bel intérieur (dont sa mezzanine). Je vous recommande sa visite (25RM/pers soit 5€ – existe aussi des visites guidées). Il est également possible d’y dormir car c’est également un hôtel et un restaurant (ici). 

george town, penang, malaisie, blue mansion

  • Temple Khoo Kongsi : un magnifique ensemble (kongsi = lieu qui rassemble les membres d’un même clan familial avec maisons, temple, école…) dont un impressionnant temple qui est magnifique et très bien restauré. 

temple Khoo Kongsi, malaisie, penang, geoge town

  • Pinang Peranakan Mansion (25RM/pers) : une autre très belle maison avec sa façade verte que je vous recommande vivement de visiter. Elle est plus grande que The Blue Mansion mais je trouve qu’il est intéressant de les visiter toutes les deux. On y retrouve de belles pièces et une belle collection de bijoux anciens. 

Pinang Peranakan Mansion, penang, george town, malaisie

  • Chew Jetty : A l’extrémité de la ville (vers l’embarcadère du ferry pour Butterworth), on peut se balader et flâner sur ces planches en bois sur pilotis et cabanes qui abritent de nombreuses boutiques de souvenir de ce village chinois (des immigrants chinois venus s’installer en Malaisie s’étaient construit ce village sur pilotis). On peut y voir un graffiti intéressant. 

Chew Jetty, malaisie, penang, george town

  • Street Art : On vient souvent à George Town pour son street art. La ville abrite de nombreux graffitis qu’il est intéressant de découvrir. Une carte à l’office du tourisme pourra vous donner l’emplacement de ces derniers. Il y a certains qui sont désormais assez abîmés (ils s’effacent ou ils sont parfois cassés comme la balançoire). Il y en a aussi qui ont été ajouté, il ne faut pas hésité à regarder un peu partout. 

malaisie, george town, penang, graffitis

Si vous restez plus longtemps si l’île de Penang, vous pouvez également prendre un bus pour visiter le parc national de Penang, visiter le temple boudhiste Kek Lok Si ou encore prendre de la hauteur avec le funiculaire de Penang Hill pour avoir une vue panoramique sur la ville par beau temps ou au coucher du soleil. 

HOTEL : nous avons choisi l’hôtel The George qui est un très bel hôtel (200€ pour 2 nuits avec pdj). Les chambres sont confortables, piscine, très bon petit-déjeuner, bon accueil. Si vous recherchez un hôtel de luxe (~130€ la nuit), nous avions repéré l’Eastern oriental Hotel qui est impressionnant avec une belle piscine. Il y avait également l’hôtel Areca Penang qui avait l’air sympa. 

RESTAURANT : nous avons testé le Red Garden Food Paradise, une grande cour avec différents stands de nourriture. Au centre, un scène avec des chanteurs. C’est très économique et vivant. Dans un style très différent, nous avons également testé le restaurant italien Il Bacaro (hôtel Campbell, recommandé par le Michelin). C’était excellent, fin et raffiné. Ce n’était pas du tout de la cuisine locale et plus chère qu’ailleurs mais ça faisait du bien de changer un peu. Je vous le recommande vivement. 


6. PLANTATIONS DE THé DE CAMERON HIGHLANDS

plantations de thé, cameron highlands, malaisie

Nous quittons George Town en prenant le ferry pour Butterworth (Georgetown marina). Il y a un ferry toutes les 30 mins et la traversée ne dure que 10 min. Nous avons acheté notre billet directement sur place (2 RM/pers soit 0.40€). Nous arrivons directement à la gare routière (et de train) Penang Sentral où nous achetons notre ticket de bus pour rejoindre les Cameron Highlands (bus de 13h15 avec Unititi Express avec le wifi dans le bus). Je vous recommande d’acheter votre billet sur internet (site easybook ou asia 12Go) car c’était moins cher et vous êtes certains d’avoir une place.

Il n’y a pas beaucoup de bus par jour pour les Cameron Highlands depuis Butterworth (30RM sur le site internet, 41RM sur place soit 8€). Après environ 4h30 de trajet, nous arrivons à la station de bus de Tanah Rata qui est très proche du centre ville. Je vous recommande de faire cet itinéraire qui est simple et qui est plus rapide que de prendre un bus depuis l’île de penang. 

plantations de thé, cameron highlands, malaisie

Où dormir aux cameron highlands ? 

Quand on arrive en bus depuis Butterworth, vers la fin du trajet, on découvre un paysage défiguré par les exploitations de fraises notamment par la multitude de bâches en plastique. En préparant notre itinéraire, on avait hésité à inclure les Cameron highlands car il y avait pas mal de critiques sur cette région. Je vous déconseille donc très fortement de dormir à Brinchang, c’est vraiment très moche.

La ville de Tanah Rata est mieux avec de nombreux restaurants et hôtels en centre ville. Pour y dormir, il existe une grande offre d’hébergements. Nous avons choisi l’hôtel Zenith Hotel Cameron (83€ la nuit avec pdj), un très grand hôtel tout neuf, central, en hauteur avec une très belle chambre. Nous avions hésité avec l’hôtel Avillion Cameron Highlands. Pour les plus petits budgets, il y a la Fathers Guesthouse. Si vous voulez vous faire plaisir, il y a également le Cameron Highlands Resort (un peu plus excentré). 

tanah rata, plantations de thé, cameron highlands, malaisie

Que visiter aux Cameron highlands ? 

Comme je le disais, quand on arrive aux Cameron highlands, on découvre un paysage assez abimé par les exploitations de fraise, moche et touristique. Mais on vient surtout dans cette région pour ses plantations de thé. Pour cela, vous pouvez :

  • louer un scooter pour vous balader librement (sauf pour la mossy forrest, accessible uniquement via une agence en 4×4)
  • privatiser un taxi : 30RM par heure, minimum 3h soit 90RM
  • faire une excursion d’une 1/2 journée ou d’une journée

Nous avons choisi de faire une excursion d’une 1/2 journée réservé via une agence en ville (50RM/pers soit 10€/pers pour pouvoir rejoindre la Mossy Forrest. En revanche, les tours à la journée ressemblent plus, selon moi, à du remplissage avec la visite des plantations de fraises et des fermes de papillons. On ne vient pas en Malaisie pour voir ça. 

Au programme : ils viennent vous chercher à votre hôtel, visite de la Mossy Forest (réputée pour son air pur, entrée 30RM/pers soit 6€). On a une très belle vue panoramique sur cette grande forêt puis on file ensuite à la Boh tea plantation (gratuit) qui a une vue imprenable (et magnifique) sur les plantations de thé. Si vous voulez, vous pouvez y visiter leur site de production (visite guidée toutes les 20 min) et acheter quelques thés à la boutique souvenir.

Nous terminons notre tour avec quelques explications sur les plantations de thé et on se balade un peu au milieu des plantations. En route, on aperçoit depuis les fenêtres du 4X4 d’autres beaux points de vue sur les plantations. Ce tour est très très touristique mais les plantations sont vraiment belles avec tout ce vert et c’est vallonné. 

mossy forest, cameron highlands, malaisie

plantation de thé boh, malaisie, cameron highlands

Si vous restez un peu plus longtemps, vous pouvez également vous rendre à la Bharat Tea Plantations (payant) ou encore à la Cameron valley tea house 1 ou 2 (balade au milieu des plantations). L’endroit des Cameron Highlands est également réputé pour ses randonnées. Il existe de nombreux sentiers. Il faut s’enregistrer en amont pour pouvoir y aller. 

N’oubliez pas que certaines plantations sont fermées le lundi. Il est donc important de venir d’autres jours dans la semaine pour pouvoir faire les visites. Evitez également le week-end car il y a beaucoup plus de monde. Vous apprécierez aux Cameron highlands la météo car il y fait beaucoup plus frais qu’ailleurs. Ca fait du bien de quitter les chaleurs humides des autres villes. 

Où manger aux cameron highlands ?

Nous avons testé le restaurant Barrak (car il s’agit d’un ancien campement de militaire), un peu excentré de la route avec un petit jardin mignon. Nous avons beaucoup beaucoup aimé ce restaurant (dans notre top durant ce voyage), c’était très bon avec des produits de qualité. Je vous le recommande vivement. Nous avons également testé le restaurant Jasmine café, simple, rien d’extraordinaire. 

QUITTER LES CAMERONS HIGHLANDS

Depuis les camerons highlands, vous pouvez prendre un bus pour rejoindre Kuala Lumpur (Unititi express ou CS travel), Butterworth, Ipoh ou la forêt Taman Negara Pahang (avec NKS ou Han Travel, bus à 8h qui arrive à 14h pour prendre un autre bus ou un bateau). 

plantations de thé, cameron highlands, malaisie


7. KUALA LUMPUR

Nous terminons notre voyage en malaisie par une journée dans la capitale Kuala Lumpur. Par manque de temps, nous avons dû faire l’impasse sur la visite de la forêt tropicale humide Taman Negara (nécessite mini 2 nuits sur place car le trajet est long et peu d’horaires de bus), ce sera pour une prochaine fois. Cette forêt peut se visiter depuis Kuala Lumpur ou les camerons highlands en bus. Il existe aussi des excursions à la journée depuis kuala lumpur mais c’est un peu expéditif.

kuala lumpur, tour petronas, malaisie

QUELS SONT LES INCONTOURNABLES A VISITER A KUALA LUMPUR ?

La ville de Kuala Lumpur est vraiment une ville vivante et assez grande (prendre le métro pour visiter la ville). En une journée, nous avons pu visiter les incontournables : 

  • Tours Pétronas (réserver en avance sur internet) : une visite très organisée, horaires précis mais on a le temps d’apprécier la vue. La vue depuis le 86ème étage (452m de haut) est vraiment impressionnante, c’est à faire ! Tarif (2024) : ~19€/pers. 

tour petronas, malaisie, kuala lumpur

  • Si vous aimez prendre de la hauteur, vous pouvez également visiter la tour KL (également appelée la tour Menara) avec ses 421m de haut, dispose également d’un restaurant – nous ne l’avons pas fait car ça faisait un peu doublon avec les pétronas même si le sol en verre doit être impressionnant)

tour kl, tour menara, kuala lumpur, malaisie

  • La réserve forestière Bukit Nanas, un forêt en pleine ville avec ses ponts suspendus (c’était fermé au moment de notre visite). Proche de la tour KL, il y a également le KL Forest Eco Park.
  • Faire vos achats souvenir avant de repartir au marché central
  • Découvrez la place de l’indépendance avec son architecture ancienne qui contraste avec les buildings modernes en arrière plan ou l’ancienne mosquée Jamek (avec quelques beaux graffitis sur les immeubles à proximité)

Si vous avez un peu de temps sur place, vous pouvez également vous rendre facilement en train aux grottes de Batu, sanctuaire hindue (10 km au nord de kuala lumpur) avec sa statue de 43m de haut. Vous pouvez également visiter son impressionnant aquarium (Aquaria KLCC) ou encore vous rendre au temple bouddhiste au temple Thean Hou avec ses 6 niveaux.

Où dormir à kuala lumpur ? 

Comme dans toutes les grandes villes, il existe une offre très importante d’hébergement à Kuala Lumpur, que ce soit des hôtels ou des appartements avec une belle piscine et une vue sur les tours Pétronas. Nous avons choisi l’hôtel Hilton Garden Inn pour son tarif accessible (40€ la nuit) et surtout sa vue imprenable depuis son toit terrasse avec piscine. La chambre était simple (pas le standard d’un hôtel hilton) mais très bien pour une nuit. Nous avons mangé le soir à l’hôtel pour profiter au maximum de la vue panoramique. 

REJOINDRE L’Aéroport de kuala lumpur

Si vous arrivez à /repartez de l’aéroport de Kuala Lumpur, on rejoint facilement le centre ville (KL Sentral) de Kuala lumpur en train avec le KLIA Express en 28 min (train toutes les 15min – 55RM soit 11€, moins cher en ligne) ou le KLIA Transit mais plus long car plus d’arrêts (même tarif). Vous pouvez aussi prendre un bus comme skybus, aerobus… (moins cher mais plus long, 1h env en fonction de la circulation), achat des tickets sur place. Vous pouvez également prendre un grab (équivalent d’uber). L’aéroport de Kuala Lumpur dispose de 2 terminaux (KLIA 1 et KLIA 2). Ils sont assez éloignés entre eux, regardez bien où vous devez car sinon, vous devrez prendre une navette entre les deux. 


VOYAGE EN MALAISIE : infos pratiques

comment aller EN MALAISIE ?

VOL INTERNATIONAL

Pour ce voyage en malaisie, vous pouvez atterrir à Kuala Lumpur ou à Singapour si vous voulez visiter la ville. Il existe des vols directs pour Singapour avec Air France (13h de vol). Nous avons choisi Kuala Lumpur car il y a déjà beaucoup de choses à visiter en malaisie, on reviendra pour Singapour. 

Plusieurs compagnies proposent ce vol comme Etihad Airways (c’était très bien, 840€/pers avec bagages avec escale à Abou Dhabi en dernière minute en mai 2024, réservé directement sur leur site internet) ou Emirates (même tarif mais les horaires correspondaient moins à nos attentes pour réduire les effets du décalage horaire). Je consulte en amont google flights pour comparer les tarifs des différentes compagnies et connaître les jours les moins chers. 

transport, vol en malaisie

FORMALITés d’entrée (2024)

Pas besoin de visa pour un séjour inférieur à 3 mois, il faut uniquement avoir un passeport valable 6 mois après la date retour et avoir le billet retour qui prouve que vous ne restez pas plus de 3 mois. Depuis récemment, à l’arrivée à l’aéroport, il faut scanner un QR code et remplir un formulaire dans les 3 jours. Si vous vous rendez à Bornéo, ce sont les mêmes règles avec un contrôle aux frontières quand vous venez de Malaisie (vérification du billet retour). 


GéRER LE décalage horaire

Quand il est 12h à Paris, il est 18h à Kuala Lumpur (soit +6h). Dans ce sens là, il sera plus difficile de se remettre du décalage horaire à votre retour. Pour éviter de subir le décalage horaire, je vous conseille d’arriver le soir à Kuala Lumpur. Ainsi, vous pouvez dormir directement (vous serez très probablement fatigué par ce voyage qui est long) et débuter votre voyage en se mettant rapidement dans les nouveaux horaires du pays. A l’inverse, en rentrant, essayé d’avoir la même technique. Si vous arrivez en pleine journée, ne vous couchez pas, faite de l’activité pour vous remettre plus rapidement sur le rythme français. En général, il faut malgré tout quelques journées pour se remettre dans le bain. 


QUAND ALLER EN MALAISIE ?

La meilleure période pour faire un voyage en Malaisie c’est de mars à mai et septembre octobre. La mousson est de novembre à janvier. En juillet août, il fera probablement beau mais il y aura beaucoup de monde. Ce sera donc moins agréable et complet plus rapidement. Vous l’aurez compris, la Malaisie est assez grande et il y a des différences entre les zones notamment entre l’est et l’ouest. La Malaisie se caractérise par 2 périodes de mousson : mousson d’été (fin mai à septembre) surtout à l’ouest et la mousson d’hiver (nov dec à mars) surtout à l’est et bornéo. Il est donc important de se rendre au moment de la bonne saison (surtout les îles) pour pouvoir en profiter. 

iles perhentian, malaisie

santé

Côté santé, il ne faut pas boire l’eau du robinet et se méfier des moustiques (notamment sur les îles perhentian où il y a quelques cas de denghe). Lors de notre voyage en mai, il y avait très peu de moustique. 


BUDGET POUR 13 JOURS

Pour ce voyage en malaisie (organisé par nous-même en 2024 peu de temps avant le départ), nous avons dépensé 1635€/pers. Le + gros du budget est porté par les transports (vols) et l’hébergement (en se faisant plaisir). La vie sur place est très abordable que ce soit les taxis, la nourriture et les excursions. 

  • Avions : 840€ (vol international) + 132€ (3 vols interne) = 972€ (60% du budget)
  • Autres transports (bus + taxi + bateau + métro) = 97€ (6% du budget)
  • Hébergement (en se faisant plaisir, des hôtels 4*) = 380€ (23% du budget)
  • Nourriture = 110€ (7% du budget)
  • Excursions / activités = 76€ (5% du budget)

Pour information, la monnaie est le Ringgit (RM). En 2024, pour 10RM = ~2€. Nous avons tiré de l’argent via le distributeur et nous utilisons également notre carte bancaire sans frais à l’étranger (fortuneo). Dans certains endroits, il faut régler en liquide (comme le parc national de bako). 


conclusion sur ce magnifique voyage en malaisie

Nous avons beaucoup aimé notre voyage en Malaisie en raison de la grande variété des choses à voir. Nous avons été impressionnés de voir des singes nasiques et des orangs outans dans des parcs naturels. On a apprécié la gentillesse des malaysiens, on s’est sentis en sécurité et on se déplaçait facilement. Sur place, le coût de la vie nous était favorable, on peut manger pour 2€ et les prix des billets d’avion ou des bus étaient très bas. On pouvait également trouver des hébergements à des tarifs intéressants. C’est vraiment un voyage dépaysant, agréable que je vous recommande vivement, surtout durant la bonne saison mais en période plus creuse pour éviter le monde.