Pyramiden et glacier Nordenskiold

Jour 4 : excursion en bateau vers le glacier Nordenskiold puis visite de la ville abandonnée Russe Pyramiden.

En ce 2ème jour à Svalbard, au programme : croisière en direction du glacier Nordenskiold puis découverte de l’ancienne ville minière Russe : Pyramiden. Pour cela, nous avons réservé via l’agence « Arctic Explorer SA » sur internet. Le coût est une fois encore très important : 1700Nok/pers (~184€) mais cela vaut vraiment le coup. C’est une expérience unique qu’on ne fait vraiment pas tous les jours. Il est également possible de faire une croisière du même ordre en direction de Barentsburg ou de combiner les deux villes.

Ils viennent nous chercher à l’aéroport (à côté du camping) à 12h45 et récupèrent ensuite les autres passagers à Longyearbyen. Nous embarquons ensuite à bord d’un « speed boat ».

speed boat arctic explorer norvege svalbard

On peut rester au chaud à l’intérieur du bateau (quelques gâteaux et du café à disposition ou possibilité d’acheter des gaufres maisons) ou profiter de la vue du pont supérieur. De là, on peut y admirer le paysage arctique et regarder les mouettes et macareux qui passent à côté de nous.

glacier svalbard norvege

Pour supporter la température très froide et le vent, des imposantes combinaisons de ski sont à disposition.

glacier svalbard norvege

glacier Nordenskiold

Le 1er arrêt nous permet d’admirer le glacier Nordenskiold. C’est vraiment impressionnant avec tout ce bleu.

glacier svalbard norvege

glacier svalbard norvege

glacier svalbard norvegeOn aperçoit les ours sur le rocher vers le milieu gauche. A vous de trouver 🙂

Nous sommes chanceux car il y a deux ours polaires qui se sont installés devant le glacier. On les aperçoit de loin mais avec des jumelles ou un bon appareil photo, on arrive à voir distinctement ce qu’ils font. On ne voit pas ça tous les jours.

ours polaire svalbard norvege

ours polaire svalbard norvege

PYRAMIDEN

A quelques nœuds de là, nous débarquons à Pyramiden, une ancienne ville Russe minière qui est désormais abandonnée. Cette ville avait été fondée en 1910 par la Suède puis vendue en 1927 à l’Union Soviétique. Elle tient son nom de la montagne voisine en forme de pyramide.

DSC09148

Svalbard glacier norvege

Notre guide Sasha Alexander (en tenue Russe) va nous faire la visite. Il est l’un des 8 guides à vivre encore ici. Les 1 000 habitants de cette ancienne cité minière ayant été obligés de quitter la ville en janvier 1988 en laissant derrière eux l’ensemble des infrastructures. Cette fermeture brutale faisait suite à la crise du charbon et à la chute du régime soviétique.

guide Svalbard pyramiden norvege

Svalbard pyramiden norvege

Il nous explique que de nombreuses familles d’ingénieurs ou autres postulaient pour venir travailler dans cette ville minière malgré son éloignement de tout. Lors de la visite, on découvre des photos d’archive de ces familles qui posent avec leurs enfants, leurs motoneiges…

Il règne une ambiance très particulière avec ces machines abandonnées en proie à la rouille avec, en arrière plan, le glacier et les montagnes enneigées. On tente d’imaginer ce que cela devait être de travailler ici, loin de la civilisation.

Svalbard glacier norvege

Svalbard pyramiden norvege

Svalbard pyramiden norvege

Svalbard pyramiden norvegeVous pouvez apercevoir les anciennes balançoires des enfants  qui sont désormais l’aire de jeu des mouettes

Svalbard pyramiden norvege

On ressent également l’ambiance soviétique de l’époque avec l’architecture des bâtiments et ce buste de Lénine qui trône au centre du village.

Svalbard pyramiden norvege

Svalbard pyramiden norvege

Bien qu’ils soient si loin de tout, ils avaient à disposition toutes les infrastructures dont ils avaient besoin : un hôpital très réputé, une école, une cantine gratuite, une salle de cinéma, un gymnase, une salle de musique, des balançoires…

Svalbard pyramiden norvege

Svalbard pyramiden norvege

Svalbard pyramiden norvege

Svalbard pyramiden norvege

On découvre des salles abandonnées où le temps s’est figé. Des instruments de musique, des bobines de cinéma, des vieilles affiches sur les murs, de la poussière… On a l’impression qu’ils sont partis dans la précipitation en pensant pourvoir revenir quelques temps après… un vrai voyage dans le temps et dans une époque si particulière de l’histoire.

Svalbard pyramiden norvege
Un ours par la fenêtre

Svalbard pyramiden norvege

Svalbard pyramiden norvege

Outre les guides, quelques touristes peuvent également dormir sur place dans un hôtel recouvert de lattes en bois. Pour l’anecdote, vous remarquerez sur la photo ci-dessus, dans le bâtiment au centre, la fenêtre du bas a été recouverte par un carton rouge (oui, il faut  bien regarder ou avoir de bons yeux). Cela s’explique par l’intrusion, une nuit, d’un ours polaire. Ce dernier était venu chercher de la nourriture mais n’a pu y trouver et y boire qu’un peu de bière avant de s’échapper devant l’effervescence que générait sa présence parmi les hommes. Pour notre guide qui dormait quelques étages plus haut, ce fut un moment marquant surtout quand on sait que l’ours est très fortement protégé. Même en cas de légitime défense, vous risquez la prison si vous le tuez. Cette mésaventure fut relayée par la radio norvégienne et une télé australienne.

A la fin de la visite, on passe devant un bâtiment où les nombreuses mouettes sont devenues les principales occupantes. On a l’impression d’être plongé dans un film étrange… Il faut dire qu’elles en font du bruit.

Svalbard pyramiden norvege

Fin de la visite. On s’arrête quelques minutes à l’intérieur de l’hôtel où là encore le temps s’est figé avec sa décoration datée pour y découvrir un petit musée, y boire un verre de vodka ou y acheter un souvenir.

Pour en savoir plus sur cette excursion : cliquez-ici