Escapade au Monténégro

Mai 2018 : quelques jours au Monténégro

Le Monténégro est un petit des balkans situé sous la Croatie et au dessus de l’Albanie. Encore peu connue et préservée du tourisme de masse, cette destination ne manque pas d’atouts, nous avons beaucoup aimé !

drapeau du monténégro

 POURQUOI PARTIR AU MONTENEGRO ?

  • Pour la beauté et la variété des paysages (Fjord, lacs, montagne, mer, parcs nationaux, canyons…)
  • Pour ses vieilles villes pittoresques : Perast, Kotor, Budva…
  • Pour ses petites distances : le pays ne fait que la taille de l’île-de-France. On peut passer de la mer à la montagne en 2h30 !
  • Pour les prix : une bière à 1€30, ça ne s’invente pas…
  • Pour la qualité des hébergements à petit prix : une chambre dans un 4 étoiles à 50€, c’est possible
  • ou encore pour son climat

montenegro mosaïque

A NE PAS MANQUER

  • Les bouches de Kotor : un fjord mediterranéen inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO
  • Le village médiéval de Kotor et sa forteresse qui offre une vue panoramique sur la baie
  • Les villages des bouches de Kotor : Perast, Risan…
  • Le Mont Lovćen près de Kotor offrant une vue panoramique
  • Budva, charmante station balnéaire avec sa citadelle entourée de remparts
  • Sveti Stefan, îlot rocheux relié à la côte par un bras de sable qui figure sur toutes les cartes postales
  • Le lac de Skadar ou shkoda avec ses magnifiques paysages
  • Le monastère d’Ostrog à flanc de montagne et le canyon de la Moraca
  • Le parc national de Durmitor & son black lake aux faux airs de Canada
  • Le lac Piva aux eaux turquoises et rafting au canyon de la Tara
  • Le lac Biograd & le parc national Biogradska Gora

montenegro

1- LES BOUCHES DE KOTOR & SES VILLAGES

Les bouches de Kotor, fjord de la mer Méditerranée, classées au patrimoine mondial de l’Unesco, sont la carte postale du Monténégro et on comprend pourquoi ! 

bouches de kotor montenegro

bouches de kotor montenegro

Je vous recommande de faire le tour en voiture afin de profiter de plusieurs points de vue et de vous arrêter dans quelques villages comme Tivat, Prcanj, Risan et Perast.

perast montenegro

montenegro bouches de kotor

De là, vous pourrez prendre un bateau qui vous conduira au milieu de la baie pour y découvrir l’île sur laquelle trône l’église Notre Dame du récif (3€50 la traversée, attention aux rabatteurs qui vous proposent une traversée privative à un tarif élevé et qui ne permet pas de monter sur l’île). Face à elle, l‘île St-Georges

bouches de kotor montenegro

2- KOTOR ET SA FORTERESSE

Le must des bouches de kotor est le village de Kotor, une pure merveille entourée de remparts inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco. Cette visite est un incontournable avec ses ruelles étroites, la tour horloge, ses églises dont l’impressionnante cathédrale St-Tryphon, ses palais, ses places…. avec en toile de fond les majestueuses montagnes. Un vrai coup de coeur 

kotor montenegro

kotor montenegro

kotor monténégro

Après la visite de la vieille ville, direction la forteresse Saint-Jean. Longs de 4,5kms, ces remparts permettaient de protéger la ville des assauts turcs au 16-17e s. Ca grimpe pas mal… avec pas moins de 1000 marches pour atteindre le bastion St-jean à 280m de haut qui offre une vue imprenable sur la baie. En chemin, nous croisons des chats qui prennent le soleil et la chapelle Notre-Dame-du-Salut qui a été édifiée par les survivants de la peste en 1572 (conseil : à faire en fin de journée ou le matin tôt pour éviter le coup de chaleur). Tarif : 3€.

forteresse de kotor monténégro

forteresse de kotor monténégro 3- BUDVA

budva montenegro

Budva est une ville agréable avec son port et surtout sa jolie vieille-ville entourée de remparts. Il est agréable de se perdre dans les ruelles, d’admirer la mer adriatique au pied de l’église Santa Maria in Punta.

budva montenegro

On peut également y visiter sa citadelle (3,5€). Cette dernière offre une vue panoramique sur la ville, sur la mer et sur l’île Sveti Nikola située en face. Le soir, près du port, vous trouverez quelques bars animés.

budva montenegro citadelle

Budva est un point de départ idéal pour se rendre à Sveti Stefan puis au lac de Skadar ou à l’inverse, aux bouches de Kotor. Les distances étant courtes, on rejoint rapidement ces différents sites.

4- SVETI STEFAN

sveti stefan montenegro

Sveti Stefan est un îlot sur lequel se trouve un ancien village de pêcheurs devenu aujourd’hui un complexe hôtelier de luxe. Bien qu’il ne soit pas possible de le visiter, les environs valent le déplacement. On y trouve de très belles plages dont la plage  Milocer que l’on rejoint via un sentier très agréable qui longe la mer turquoise. Un magnifique endroit très agréable.

sveti stefan montenegro

Nous allons jusqu’au village de Petrovac où nous faisons un court arrêt mais nous préférons poursuivre vers le lac de Shkodra. 

petrovac monténégro

5- Lac de Shkodra (lac de skadar)

Après les villages de la mer adriatique, changement de décor avec le parc national du lac de Shkodra (lac de skadar). Le bleu de la mer adriatique laisse la place au vert. Nous faisons un 1er arrêt au village Virpazar. De là, vous pourrez faire un tour en bateau ou du kayak (5h) pour y découvrir la faune et la flore. 

montenegro lac de skadar virpazar

 Bateau : compter 25€ par bateau à partager par les participants d’après l’office du tourisme. Tarif à négocier directement auprès de ceux qui proposent des tours. Vous serez probablement fortement sollicités par les différents prestataires notamment l’hôtel Pélican situé à l’entrée du village. A éviter. 

Vous pouvez également monter jusqu’au monastère qui offre (uniquement) une vue sur les environs (1€).

montenegro lac de skadar virpazar

 De là, vous pouvez prendre la route de montagne en direction de Rijeka crnojevica. La route étant assez étroite, il faut rouler avec prudence et souvent laisser la place aux autres usagers. En chemin, nous souhaitions nous arrêter à Poseljani. L’office de tourisme nous l’a vivement recommandé pour ses paysages et cascades mais nous n’avons pas trouvé. Nous avons poursuivi jusqu’au village Rijeka crnojevica qui est tout petit avec un charmant pont mais sans beaucoup d’intérêt sauf si vous souhaitez faire une pause ou faire un tour en bateau. Nous rejoignons ensuite Paviova strana pour avoir un point de vue unique sur un mont tout vert entouré d’eau et de nénufars, le lisinj. Impressionnant !

montenegro lac de skadar

Nous avons terminé la journée en rejoignant la capitale Podgorica, une ville sans beaucoup d’intérêt. On y trouve malgré tout la grande cathédrale orthodoxe de la Résurrection du Christ et le pont moderne du Millenium (2005). Pour nous, il s’agit simplement d’un point de chute pour rejoindre le lendemain le nord du pays à 2h30 de route. 

cathédrale orthodoxe de la Résurrection du Christ monténégro Podgorica

6- PARC NATIONAL Durmitor & black lake

Pour rejoindre le parc national Durmitor (inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco), nous empruntons des routes de montagne aux virages assez serrés. En chemin, nous aurions pu (si notre voiture de location n’était pas tombée en panne) faire un arrêt pour visiter le Monastère d’Ostrog, une église orthodoxe imbriqué dans une falaise. 

montenegro route pour le parc national durmitor

Nous rejoignons le black lake en 2h30 environs. L’endroit est vraiment très beau avec ses airs de canada, avec ses sapins, sa montagne, son lac. On fait le tour du lac mais certains endroits sont difficiles d’accès. Prévoir des chaussures de marche ou baskets (pas de tongs). On y trouve également de la neige éternelle. De là, il est possible de faire de nombreuses ballades ou randonnées de 20min à 7h30. Tarif : entrée du parc : 3€ la journée + 2€ le parking. 

black lake montenegro parc national durmitor

Pour ceux qui ont un peu de temps, vous pouvez ensuite rejoindre le canyon de la Tara pour y faire du rafting ou encore le lac Piva

infos pratiques

  • Formalités
  • Monnaie
  • Saisons
  • Décalage horaire
  • Avion
  • Hôtels
  • Louer une voiture
  • Electricité
Carte d’identité ou passeport pour un séjour de moins de 30 jours, visa nécessaire après 90 jours.
Euro mais des frais bancaires sont à prévoir en cas de paiement par carte bancaire
Idéal en mai, juin et septembre. Assez chaud durant l’été

Aucun
Vous pouvez attérir à l’aérodrome de Tivat ou à l’aéroport de  Podgorica la capitale. Tivat est pratique car il est petit et surtout à proximité des bouches de Kotor. Nous avions réservé un vol avec monténégro airlines. Les avions ne sont pas récents mais confortables.

On peut se faire plaisir au monténégro en réservant un 4 étoiles à un tarif accessible. Nous avons été satisfaits de tous nos hôtels. Nous avions réservé au : 

  • Hotel Moskva à Budva – chambre double avec petit-déjeuner à 59€ la nuit – très bon hôtel, bien placé, notre préféré du voyage
  • Perla Residence Hotel & spa à Podgorica à 49€ pour un appartement pour 2 pers – hôtel près de la cathédrale, tout neuf sous forme d’appartements avec spa (mais piscine un peu froide)
  • Hotel Palma à Tivat (6kms de l’aérodrome), 85€ pour une chambre double avec petit-déjeuner, hotel 4 étoiles face à la mer avec spa, très bon restaurant et abordable (Le Marzamin : 12€ pour des 10 gambas)

Il existe plusieurs compagnies comme Avis, Sixt, Hertz… Nous avions fait une réservation via Europcar pour une citadine (tarif très intéressant : 68€ pour 3 jours). Malheureusement, à notre arrivée, la voiture n’était pas disponible. On nous a orienté vers un loueur local Montenegrocar pour 8€ de plus. On repart avec une Fiat panda. Le gérant est très arrangeant, il nous ajoute un conducteur supplémentaire sans frais et ne demande pas de caution car nous n’avons pas de liquide. Malheureusement, la voiture est tombée en panne le dernier jour. Ils ont été réactifs et ils ont pu venir nous chercher en 1h et remplacer la voiture par une version plus récente 1h après. Je ne sais pas si je peux vous recommander ce loueur car la voiture était usée mais au moins, ils ont cherché une solution pour résoudre le problème. Quand vous récupérez ou rendez la voiture, je vous invite à être vigilant sur les papiers car, j’avais lu qu’il y avait pas mal d’abus. De mon côté, je prends des photos pour éviter toute constatation.    Le carburant est très abordable (1,20€ le litre de diesel). Concernant le permis international, nous n’avons pas eu besoin de le présenter mais il peut-être demandé par le loueur.
Comme en France