Visiter une distillerie de whisky

Dernier jour : visite d’une distillerie de whisky : Glenlivet

où visiter une distillerie?

Le whisky est la boisson nationale de l’écosse. Il s’agit d’une eau-de-vie obtenue par la distillation d’une ou de plusieurs céréales et vieillie en fût de chêne. Cette boisson représente leur principal produit d’exportation. On comprend mieux pourquoi le pays concentre le plus grand nombre de distilleries de whisky. Il est donc possible d’en visiter une un peu partout.

On compte 5 régions productrices de whisky en écosse avec leurs propres saveurs et caractères (Campbeltown, Highlands, Islay, Lowlands et Speyside.). Par exemple, vers Edimbourg, (Lowlands), le whisky est plus doux et léger. A l’inverse, dans les Highlands, le whisky est plus lourd et plus sec.

carte whisky ecosse

Nous avons choisi de nous rendre dans la région de Speyside qui concentre la plus forte production avec la moitié des distilleries du pays. C’est pour cela que l’on parle de la « route du whisky ». Nous avons décidé d’aller à la distillerie de Glenlivet car sa visite est gratuite.

la distillerie de Glenlivet

Le distillerie ouvre au public à partir de 9h30 jusqu’à 16h (de mars à novembre) la semaine, 12h – 16h le dimanche. Dès qu’un groupe est constitué, la visite peut commencer pour une durée de 45mins environ.

glenlivet distillery ecosse

A l’accueil de la distillerie, nous sommes plongés dans l’ambiance avec une décoration très écossaise qui donne envie de déguster cette mythique boisson.

distillerie Glenlivet ecosse

A l’étage inférieur, un petit musée (et la boutique) permettent de patienter avant le début de la visite.

distillerie Glenlivet ecosse

La visite de la distillerie existe depuis 1978. Elle se fait en anglais mais des audio-guide en français sont disponibles. Les photos sont interdites à l’intérieur de la distillerie.

1/ Orge maltée : la visite commence par la présentation de la matière première à savoir l’orge maltée qui est broyée dans une machine. Le processus du maltage qui permet de transformer les grains en alcool est réalisé à l’extérieur de la distillerie par des prestataires externes. Le choix de l’orge est très important pour la distillerie qui apporte beaucoup de soin à sa sélection qui représente la dépense la plus importante pour cette dernière.

glenlivet orge ecosse distillerie de whisky© theglenlivet.com

2/ le brassage : nous arrivons ensuite dans une 2nd salle où se trouve une énorme cuve ( mash tun). C’est là que l’orge maltée est mélangée avec l’eau et brassée pendant 3h (le brassage). Cette étape permet d’extraire l’amidon soluble du malt. L’eau utilisée est très importante pour la distillerie. Elle aurait une influence sur les arômes de futur whisky. Chez Glenlivet, l’eau issue de la source proche Josie’s Well véhiculerait des notes d’aiguille de pin, de mousse et de bois de bouleau. Il faut savoir que l’existence d’une réserve naturelle d’eau pure et abondante conditionne l’implantation des distilleries.

3/ La fermentation : nous entrons ensuite dans une 3ème salle où l’on trouve d’imposants fûts en pin. C’est ici que le wort (mélange d’eau et de malt issu de l’étape 2) est refroidi puis acheminé dans les washbacks, cuves de fermentation dont la taille peut varier de 1 000 à plus de 50 000 litres. On y ajoute la levure qui va permettre de transformer les sucres du wort en alcool et gaz. Il faut compter entre 40 et 60h pour que tout le sucre se transforme en alcool. Le liquide obtenu, sorte de bière de malt, est appelé le wash. Durant cette étape, les levures transforment les sucres en alcool mais elles transmettent également d’apporter des arômes spécifiques au futur whisky.

4/ Distillation : nous revenons dans la 2ème salle où se trouve 6 énormes alambics en cuivre. La forme et la taille de ces alambics auraient également un impact sur le caractère et la typicité du futur whisky. Chez Glenlivet, les alambics sont de type pot still autrement dit une sorte d’oignon  (onion shape) soit une gosse boule surmontée d’un chapiteau. Les cuves doivent être nettoyées après chaque utilisation. La matière « cuivre » permet d’éliminer les substances sulfurées indésirables.

ecosse distillerie de whisky Glenlivet © visitscotland.com

La distillation se passe en 2 étapes. Le wash (issu de la fermentation) est acheminé vers un alambic de grande taille (le wash stills). Ils sont équipés de hublots qui contrôler l’ébullition. La 1ère distillation s’achève lorsque le liquide demeuré au fond du wash still ne titre pas plus de 1% vol.. Le résidu appelé pot ale (qui peut représenter plus des 2/3 du wash initial) sert à l’alimentation du bétail. Vient ensuite la 2ème étape. Les low wines (bas vins – obtenus après condensation des vapeurs d’alcool) sont acheminés vers un alambic de plus petite taille (le spirit still) pour y subir la 2ème distillation. Le premier distillat obtenu est redistillé . Lorsque le liquide ne se trouble plus, on est en présence du futur whisky, le middle cut ou cœur de chauffe, qui titre en moyenne entre 68% et 72% vol. La distillation s’achève lorsque le liquide encore présent dans le spirit still titre moins de 1% vol.. Le 3ème distillat n’est pas conservé.

5/ Le vieillissement : dernière partie de la visite : les caves (dans un autre bâtiment).  La loi impose de faire vieillir le whisky pendant 3 ans. Sans cela, il ne peut s’agir de whisky. La lente maturation des whiskies s’effectue dans des fûts de chêne de 3 tailles différentes : 190L, 250L et 500L (chez Glenlivet). Les fûts de petite taille favorisent un développement plus rapide des arômes. Chez Glenlivet, le temps de maturation peut-être de 12 ans, 18 ans et 21 ans. Il faut donc être patient 🙂 Il faut savoir qu’une partie du liquide enfermé dans le fût s’évapore à raison de 2% par an.

glenlivet distillerie de whisky fût de chêne ecosse© theglenlivet.com

6/ La dégustation : A la fin, Glenlivet propose aux visiteurs de déguster un fond de whisky. Au choix, 3 bouteilles aux âges et aux degrés différents. A vous de choisir (1 verre/pers car tout le monde prend la route après). A vous de voir si vous êtes tenté par le 60%.

ecosse distillerie de whisky Glenlivet © theglenlivet.com

La visite fut instructive et était intéressante. Je la recommande. Pour ceux qui le souhaitent, il est bien évidemment possible après la visite de faire un tour par la boutique pour acheter une bouteille ou autre objet. Pour en savoir plus sur cette distillerie, cliquez-ici

Nous avons repris la route en direction de l’aéroport pour rendre la voiture et rentrer en France. Le trajet entre la distillerie et l’agence de location à l’aéroport était (via le gps) d’environ 3h. Mais nous avons mis 5h suite aux différents ralentissements et routes barrées. Je vous invite donc à être vigilant car nous nous sommes fait une frayeur, nous pensions vraiment que nous n’arriverions jamais à avoir notre avion à temps.

FIN DU VOYAGE.