Edimbourg

Jour 1 : Édimbourg

Nous avons débuté notre séjour en Écosse par la découverte de sa capitale : Édimbourg. Ce fut une vraie surprise, la ville est très belle et dispose d’une atmosphère unique. On a l’impression d’être au cœur d’un décor de film. On s’attend à apercevoir à tout moment un personnage d’Harry Potter. Nous avons eu de la chance car il faisait un temps magnifique et il y avait le festival de musique qui est organisé chaque année durant 3 semaines en août. Je vous conseille d’y rester 2-3 jours pour en profiter au maximum.

de l’aéroport au centre-ville

Pour rejoindre le centre-ville au départ de l’aéroport, nous avons choisi de prendre le bus : Airlink bus. Il s’agit d’une ligne directe qui permet de rejoindre en 30 minutes environ le centre-ville. L’arrêt se trouve directement à la sortie de l’aéroport et l’achat du ticket s’effectue à un guichet juste à côté du départ du bus. Tarif : 7,5£ l’aller-retour. Vous pouvez également prendre le bus N°35 qui moins cher mais le trajet est plus long (1,5£ le trajet).

Il est également possible de rejoindre le centre-ville via le tramway qui est récent. L’arrêt à l’aéroport se trouve sur le chemin qui mène aux locations de voiture (5 min à pied).

Si vous souhaitez prendre un taxi, il faudra compter environ 20-30£.

HÉBERGEMENT

Nous avons réservé une chambre au « Destiny Studient – Brae House » à proximité du « palace of Holyroodhouse ». Il s’agit d’une grande guest house toute neuve. On s’y perd un peu avec tous ses couloirs mais elle est bien située et propre. Tarif : 142€ pour 2 nuits (hors location serviettes 5£/pers et par séjour). Pour en savoir plus/réserver : cliquez-ici

LA VieILLE ville

plan edimbourg ecosse

ecosse edimbourg

ecosse edimbourg

royal mile

La ville d’Édimbourg se caractérise par une architecture très reconnaissable avec ses pierres anciennes. Je vous invite à vous promener le long du royal Mile classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, le cœur historique d’Édimbourg qui part du « Palace of Holyroodhouse – palais de la reine » et qui remonte jusqu’au château.

ecosse edimbourg

ecosse edimbourgecosse edimbourg

Cette maison est la John Knox House, le plus vieux bâtiment de cette rue, possibilité de la visiter.

edimbourg ecosse

ecosse edimbourg palais d’Hollyrood abbaye

Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de visiter un musée du whisky ludique (Scotch Whisky experience) ou pour les amateurs d’illusions d’optique : « camera obscura ».

CATHÉDRALE SAINT-GILE

Il s’agit d’une très ancienne église (donation demandée) dont les 4 piliers centraux remontent au 12es mais l’essentiel de la construction remonte au 15es.

ecosse edimbourg cathédrale Saint Giles

En quittant cette rue principale « Royal Mile », nous nous dirigeons vers le Sud de la ville à « Greyfriars« .

Greyfriars church and graveyard

Lorsque l’on quitte la route principale, on découvre l’église Greyfriars qui fut la 1ère église construite en 1620 après la réforme.  Autour de cette dernière, on y trouve un cimetière gothique avec ses tombes sculptées très anciennes. Malgré le fait qu’il s’agisse d’un cimetière (réputé pour être le plus hanté du monde), le lieu est beau surtout avec la lumière rasante du coucher de soleil. On croise même des gens pique-niquer.

cimetière greyfriars edimbourg ecosse

cimetière greyfriars edimbourg ecosse

ecosse edimbourg Cimetière de Greyfriars

A l’arrière de l’église, nous apercevons l’imposante façade de l’école George Heriots et au loin le château d’édimbourg perché sur sa colline.

ecole George Heriots edimbourg ecosse

Pour la petite histoire, en 1758, John Gray, veilleur de nuit pour la police, moutut de la tuberculose et fut enterré dans ce cimetière. Bobby, son petit chien, vint se coucher sur sa tombe le soir durant 14 ans. En 1872, le chien fut enterré à proximité de son maître et une statue fut érigée en sa mémoire à l’extrémité du pont Georges IV.

ecosse edimbourg Greyfriars Kirk

ecosse edimbourg

dsc00371

Lorsque l’on remonte vers le Nord en direction de la Galerie Nationale, nous arrivons au « East Princes Street Garden« .

 ScOTT MONUMENT & east princes street gardens

Une large pelouse permet aux habitants par beau temps de venir se reposer ou pique-niquer. Au loin, nous apercevons le « Scott Monument » reconnaissable de part sa forme en pointe, son style néogothique et sa couleur sombre.

ecosse edimbourg

Le « Scott Monument » a été édifié en l’honneur de l’écrivain Walter Scott. Cette tour mesure pas moins de 61,1m et un escalier de 287 marches permet d’admirer la vue sur la ville. Sa couleur sombre provient de l’huile qui s’écoule des pierres où la poussière de l’atmosphère et la pollution de l’époque victorienne sont venus se coller au monument.

Scott monument ecosse edimbourg

Scott monument ecosse edimbourg

De l’autre côté du Scott Monument, nous apercevons les toits de la gare Waverley ainsi que la colline Calton Hill posée sur un volcan éteint (171 m d’altitude). Pour information, il est possible de grimper cette colline (accessible en quelques minutes) pour avoir un autre point de vue sur la ville et découvrir ses monuments. On y trouve une réplique du panthéon d’Athènes « National Monument », le « Burns monument », St. Andrew’s House ou encore le « Nelson Monument », une tour de 30m pour commémorer la victoire de l’amiral Nelson.En 1853, une « time ball » a été ajoutée à son sommet. Il s’agit d’une large sphère qui s’abaisse à 13h permettant aux navires de régler leur montre et est en lien avec le canon qui est tiré à 13h du château d’édimbourg.

ecosse edimbourg

PALACE OF HOLYROODHOUSE

Sur Canongate-High Street (départ du Royal Mile), nous visitons le palace of Holyroodhouse. Il s’agit de la résidence officielle de la Reine. Il n’est pas possible de la visiter si cette dernière est présente (souvent début juillet). Ce palais accueille encore régulièrement des cérémonies officielles. Tarif : 12£/pers (audioguide inclus).

On commence la visite en découvrant l’imposante façade du bâtiment qui était au départ un monastère du 12es. A droite de l’entrée, vous pourrez y apercevoir les chevaux blanc de la garde royale.

dsc00202

Au centre de la cour, on peut y voir une fontaine en forme de couronne royale. Il s’agit d’une réplique du 19 siècle de la fontaine du palais de Linlithgrow (16es).

ecosse edimbourg palais d’Hollyrood

La visite avec l’audio-guide est bien faite et met l’accent sur le destin tragique de Marie Stuart (Queen of Scots) et de son secrétaire Rizzio qui fut assassiné. Dans une des dernières pièces du palais, on peut y voir un certain nombre d’objets en lien avec Marie Stuart comme des boîtes à bijoux, un médaillon… La visite nous permet de découvrir de magnifiques salons (avec ses tapisseries, portraits et plafonds en stuc), des appartements, des chambres royales avec des lits à baldaquin, une immense salle à manger avec ses 300 pièces d’argenterie… On visite également la « Great Gallery », la plus grande pièce du palais dotée de 110 portraits assez sombres des rois d’Ecosse (photos interdites à l’intérieur du palais). Une exposition temporaire présente également les différentes tenues de la reine (de son enfance en passant par son couronnement), assez impressionnant. On termine la visite par les ruines de l’abbaye fondée en 1128 dont le toit s’est effondré au 18es.

ecosse edimbourg palais d’Hollyrood abbaye

ecosse edimbourg palais d’Hollyrood abbaye

Pour quitter le palais, nous passons par les jardins qui offrent un impressionnant point de vue sur l’arrière du bâtiment.

ecosse edimbourg

LE PARLEMENT

Face au palais, vous pourrez vous rendre gratuitement et librement au « Scottish Parliament House« . Il s’agit d’un bâtiment très moderne de 2004. A l’intérieur, on peut se rendre dans la salle des délibérations et voir quelques expos photos. Visite pas indispensable.

parlement edimbourg ecosse

A l’entrée du parlement, on peut y voir une reproduction de l’oeuvre monumentale de Kelpies avec ses  2 têtes de chevaux tirés des contes et légendes écossais (de grands chevaux qui charmaient les humains pour ensuite les dévorer).
parlement edimbourg ecosse

En remontant Royal Mile, nous arrivons devant le château d’édimbourg.

le château D’ÉDIMBOURG

château ecosse edimbourg

La visite du château coûte assez chère (16.5£) mais il serait dommage de ne pas y aller. La visite commence par « Batterie Argyle » où l’on trouve une rangée de plusieurs canons. De là, nous avons une vue panoramique sur Edimbourg. A l’extrémité se trouve le canon de 13h. Comme son nom l’indique, un coup de canon est tiré de ce canon par le maître canonnier à 13h tous les jours sauf le dimanche.

château d'edimbourg ecosse

Nous poursuivons en direction du musée national de la guerre. De là, il est également possible de profiter d’un autre point de vue panoramique sur la ville. Au centre, une belle statue équestre du maréchal Douglas Haig.

château d'edimbourg ecosse

En remontant l’escalier long, nous arrivons dans la 2ème partie du château. On y trouve la petite chapelle Sainte-Marguerite (une des plus anciennes églises d’Ecosse – 12es), un imposant canon du 15es (Mons Meg), le cimetière des chiens et une nouvelle succession de canons.

château ecosse edimbourg

De la Tour David, nous rejoignons les appartements royaux dont la pièce où naquit le fils de Marie Stuart.

château d'edimbourg ecosse

Nous rejoignons désormais une cour, le cœur du château où l’on trouve le palais royal, la salle des honneurs où est conservé (dans une salle en version coffre-fort) l’épée d’Apparat, le sceptre et la célèbre couronne d’Ecosse (les plus anciens insignes de la royauté du monde chrétien – photos interdites) et le monument aux morts écossais. 

château ecosse edimbourg

château ecosse edimbourg

On y trouve également le « Great Hall » (salle de banquet) construit au début du 16es avec sa charpente à brochets d’origine et sa cheminée monumentale.

salle de banquet château ecosse edimbourg

château ecosse edimbourg

Nous terminons la visite par la prison militaire, un reconstitution de l’univers carcéral du 19es avec ses graffitis sur les portes, ses hamacs… Les caveaux du château servirent de prisons de guerre pendant plus d’un demi-siècle (1757-1814). En 1781, on comptait près d’un millier de prisonniers de guerre.

prison château d'edimbourg ecosse

Pour en savoir plus : cliquez-ici

GALERIE NATIONALE – Scottish National Gallery

Pour les amoureux des musées et de la peinture, il y a plusieurs musées intéressants qui sont tous gratuits. On peut aller visiter le « National Museum od Scotland« avec des salles dédiées aux grandes découvertes et aux sciences, aux cultures du monde (Egypte, chine…). ; « Scottish National Portrait Gallery » ; « Scottish National gallery of Modern Art One » ou encore le « Scottish National Gallery« .

Galerie Nationale Ecosse edimbourg

galerie nationale edimbourg ecosse

Nous avons visité ce dernier : Scottish National Gallery. Il s’agit d’un des grands musées européens de peinture. On peut y voir de nombreux chefs-d’œuvre de Véronèse, Van Dyck, Velázquez, Titien, Rubens, Poussin…

galerie nationale edimbourg ecosse

galerie nationale edimbourg ecosseReverend Robert Walker (1755 – 1808) Skating on Duddingston Loch (1795). Ce patineur serein est le révérend Robert Walker, ministre de Canongate Kirk et membre du club des patineurs d’édimbourg, le plus ancien de la ville. Ils avaient l’habitude de patiner sur les lochs gelés en périphérie de la ville. Cet portrait d’une personne en action était assez inhabituel pour l’époque.

Le musée est gratuit et ouvert tous les jours de 10h à 17h (19h le jeudi). Pour en savoir plus : cliquez-ici

DEAN VILLAGE

Si nous avions eu plus de temps sur place, nous serions allés visiter « Dean village » situé à 15-20 de Prince Street. Il s’agit d’un ancien village de meuniers avec ses bâtisses en pierre le long d’une rivière, idéal pour une balade bucolique et romantique.

FESTIVAL international d’Édimbourg

En août, durant 3 semaines (5 août – 29 août), la ville accueille le festival international d’Édimbourg, un rendez-vous incontournable pour admirer les meilleurs artistes du monde de la danse, l’opéra, la musique et du théâtre. La ville est en pleine effervescence. De nombreux artistes, aux numéros variés, se produisent un peu partout dans les rues principales. Vous croiserez des mimes, des musiciens, des costumes atypiques… des artistes en tout genre. Cela attire beaucoup de monde dans les rues. Il y règne une super ambiance, c’est à faire!

festival de la musique ecosse edimbourg

ON A TESTÉ

UN SALON DE THÉ ÉCOSSAIS : Clarinda’s Tearoom

Une escapade en Écosse  ne serait complète sans un bon petit-déjeuner 100% écossais. Pour cela, nous avons testé  le Clarinda’s Tearoom. Il s’agit d’une petite salle à la déco 100% « grand mère » avec ses vieilles assiettes en porcelaine et sa tapisserie fleurie. Nous y sommes allés à l’ouverture, les places disponibles sont rapidement prises d’assaut. L’endroit est très touristique (il est recommandé par le guide du routard et il est situé dans le centre sur la route principale de Canongate). Vous pourrez y choisir toute sorte de gâteaux, du porridge (3.75£), des œufs avec des toasts (4£), des scones, le « cream tea » (4,20£) ou encore le « Full Scottish Breakfast » avec du bacon, saucisse, œuf, haggis, toast, tomate, haricots (6£). De quoi satisfaire tous les appétits.

salon de thé ecosse edimbourg

img_3595

Vous trouverez d’autres salons de thé de ce type sur Royal Mile et un peu partout à Édimbourg qui proposent plus ou moins la même chose (le porridge, les gâteaux…). Nous avons également testé le « larder » (Blackfriars Street), très sympa (attention, se rendre dans la 2ème boutique juste à côté de la 1ère car cette dernière est dédiée à la vente à emporter).

UN PUB ÉCOSSAIS

Tout comme le salon de thé, une visite d’Édimbourg ne serait pas digne de ce nom sans une soirée dans un pub. Nous avons testé le « The Royal Mile » (Royal Mile cavern) au cœur de la vieille ville sur Hight Street. Un pub authentique avec des concerts live de qualité. Vous y trouverez du vin, des bières (4£), des softs, de quoi manger… A découvrir. Pour en savoir plus, cliquez-ici

Pub edimbourg ecosse

un restaurant écossais

Pour goûter les spécialités du pays, nous avons testé « l’arcade bar Haggis & Whisky House« (sur Cockburn Street, rue proche du Royal Mile). L’endroit propose à l’étage des murs de pierre, une décoration atypique, un peu décalée. On peut y déguster le fameux haggis. Compter environ 12£ le plat. Service un peu long, repas convenable. Je recommanderais plus le lieu pour y prendre un verre plutôt que pour y dîner. Pour en savoir plus, cliquez-ici.