Copacabana, Isla del Sol et lac Titicaca

5ème étape du circuit : la visite de Copacabana, de l’Isla del Sol et de la découverte du lac Titicaca

 DIRECTION L’ISLA DEL SOL

Nous quittons Cuzco (Pérou) pour rejoindre l’Isla del Sol. Pour cela, nous prenons un bus (Cruz del Sur) à destination de Puno (6h30 de trajet). A partir de cette ville, pour ceux qui le souhaitent, il est possible d’aller visiter les îles flottantes (assez touristiques). Ces îles sont construites à partir de racines de la totora (roseau) qui poussent dans les eaux du lac. Lorsqu’elles pourrissent en surface, ces dernières doivent être remplacées. La taille des îles peut donc varier en fonction des années. Nous avons rencontré de nombreux touristes qui ont été déçus par ces îles jugées trop touristiques. Nous, nous choisissons de reprendre un bus pour Copacabana. 

Le passage à la frontière entre le Pérou et la Bolivie se fait à pied. Nous traversons ce portique, symbole de la frontière puis nous passons à la douane. Nous sommes désormais en Bolivie. Le décalage horaire est de +1h.

Frontière Pérou Bolivie

Copacabana

Après 15 minutes de bus, nous arrivons à Copacabana, petite ville au bord du lac Titicaca. Avant de prendre le bateau pour l’Isla del Sol, nous visitons rapidement cette ville en allant voir la cathédrale à l’architecture baroque bolivienne d’un blanc immaculé.

Cathédrale de Copacabana

Baptême des voitures - Copacabana

Devant la cathédrale, une voiture qui a été baptisée. Tous les jours, des bus et voitures viennent du Pérou, décorés de guirlandes et même d’un chapeau.A  10h et à 14h, le curé les bénit. Le chauffeur, venu avec sa famille, arrose ensuite son capot de bière et jette des confettis. Ils se rendent ensuite dans la cathédrale pour allumer un cierge puis faire la fête sur les hauteurs de la ville.

Copacabana

Au bout de la rue principale de Copacabana se trouve le lac titicaca. Il s’agit du lac navigable le plus haut du monde. Il est tellement grand qu’on a l’impression d’être face à la mer ou l’océan.

Au bord du lac, une multitude de petits restaurants aux chaises en plastique devant lesquels des femmes tentent de nous convaincre pour venir nous asseoir. Au menu, de la truite pour quelques roupies pêchée dans le lac. Il n’est pas possible de se baigner sur la plage qui est relativement sale. Vous trouverez des embarcations en forme de cygne et quelques canoës pour une balade sur le lac si vous le souhaitez. C’est également là que vous trouverez des comptoirs pour acheter votre billet pour rejoindre l’île d’Isla del Sol.

Copacabana

Nous laissons nos sacs de voyage dans l’hôtel La Cupula que nous occuperons le lendemain pour éviter de les transporter sur l’île. Nous embarquons ensuite à bord du bateau assez sommaire qui dégage durant le trajet une forte odeur d’essence. La traversée dure environ 2h. Nous débarquons dans le sud de l’île : Yumani. Sur la côte Est, vous trouverez le village de Challa et au Nord Challapampa. A la sortie du bateau, des boliviens nous réclament un droit de passage (5 bolivianos) pour l’entretien des routes. Un escalier de l’époque Inca nous conduit au village. Il se compose d’environ 500 marches datant de la période précolombienne.

Copacabana

Copacabana

Isla del Sol

Nous arrivons dans le sud de l’île Isla del Sol (île du soleil car selon la mythologie inca, ce serait là que le soleil serait né) à 3800m d’altitude. Après quelques minutes de marche, nous nous installons dans une pension familiale relativement simple recommandée par le guide du routard (nous n’avions pas réservé en avance). Il n’y a que quelques chambres. La vue sur le lac Titicaca est magnifique avec, en arrière plan, la cordillère Royale.  Ils nous proposent de dîner pour quelques bolivianos. Ce sera un repas simple (soupe, spaghettis) mais, en guise d’animation, la fillette de la famille jouera avec nous sur la table. Ambiance très sympathique.

Isla del Sol

Isla del Sol

 

Isla del Sol

Isla del Sol

L’île est agréable. Le sol en terre est relativement aride et contraste avec le bleu intense du lac. Nous rencontrons des villageois qui ramènent leurs animaux dans leurs enclos et les aident à transporter des charges lourdes.

Isla del Sol

L’île est réputée pour ses couchers de soleil. Nous nous rapprochons du centre de l’île pour prendre de la hauteur et pouvoir ainsi profiter entièrement de ce spectacle. De ce point de vue, nous pouvons apercevoir le 2 rives.  Il est important de prévoir des lampes torche car l’électricité manque cruellement sur cette île.

Coucher de soleil sur l'Isla del Sol

Le lendemain matin, nous quittons le sud de l’île en direction du Nord d’où nous prendrons le bateau pour retourner sur Copacabana. L’île est relativement petite, il faut compter environ 3h de marche pour rejoindre l’autre extrémité. Il n’existe qu’un seul chemin : le sentier des crêtes. Au cours de la balade, nous rencontrons 3 « péages » qui réclament une fois encore des bolivianos pour le droit de passage. Nous avons eu la chance de récupérer des tickets de la part de voyageurs qui quittaient l’île la veille ce qui nous permet d’éviter de régler ce péage. Ça commence à faire beaucoup de taxes pour un si petit espace. Nous disons que nous sommes déjà venus la veille et que nous ne voulons pas repayer et ça fonctionne.

Isla del sol - sentier des crêtes

Nous arrivons aux ruines incas de Chincana,  labyrinthe de pierres où l’on peut se balader.

ruines incas de Chincana

ruines de chincana - isla del sol

Nous arrivons ensuite tout au nord de l’île sur une plage où l’on rencontre des cochons. C’est assez étonnant. On prend le bateau de 10h30 qui mettra 1H30 pour rejoindre Copacabana.

Pour ceux qui le souhaitent, il est également possible de visiter l’île uniquement une journée (sans dormir sur place) en arrivant le matin au Nord de l’île et de repartir en fin de journée via la bateau de 16h du Sud pour retourner sur Copacabana.

Isla del sol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *