Circuit de 20 jours : Pérou Bolivie

Un circuit de 20 jours  au départ de Lima au Pérou jusque dans le Sud Lipez en Bolivie

Partez à la découverte du Pérou et de la Bolivie en 20 jours.

circuit perou bolivie

Le circuit

J1 : aéroport de lima ; J2 : vol interne pour Arequipa – visite du monastère de Santa Catalina (Arequipa) ; J3 / 4 : Canyon del Colca ; J5 / 6 : Cuzco – Pisac ; J7 : Machu Picchu ; J8 : Cuzco ; J9 : la vallée sacrée (Moray, las salinas) ; J10 : Cuzco – Puno – Copacabana – Isla del Sol ; J9 : Isla del Sol ; J10 : La Paz ; J11 : Tiwanaku ; J12 : Cordillère des Andes ; J13 : La Paz – Uyuni ; J14 / 17 : circuit dans le desert Lipez ; J18 : Vol Uyuni – La Paz ;  J19 : La Paz ; J20 : retour en France

Formalités : Il n’est pas nécessaire d’avoir de visa pour un séjour de moins de 3 mois.

Transports

Avions : vol Paris – Lima (direct) opéré par Air France (12h). Vol interne La Paz – Aréquipa par Lan Péru (2h – 135€/pers.). Vol interne La Paz – Uyuni (45 min) par Amaszonas. Vol interne Uyuni – La Paz (1h). Vol La Paz – Lima par Lan Péru (1h – 308€).

Bus : Cruz del Sur Arequipa/ Cuzco (10h – 135S). Bus Cruz del Sur Cuzco / Puno (6h30 – 60s).

Train : Trajet entre Ollanta et Agua Calientes (Machu Picchu) avec Perurail (aller : 52$ ; retour : 80$). Trains très confortables et modernes.

Décalage horaire : 7h de moins par rapport à la France pour le Pérou (Lorsqu’il est 12h en France, il est 5h au Pérou) ; 6h pour la Bolivie.

Monnaie : au Pérou : nouveau sol (NS). 10€ = ~ 34 PEN ; 10 PEN = 2€90. En Bolivie : Boliviano (BOB). 10€ = ~ 75BOB. 10 BOB = ~1€32.

Sécurité : Nous n’avons pas ressenti de sentiment d’insécurité sur place. Il faut simplement être vigilant par rapport aux faux taxis et rester dans les zones touristiques.

HOTELS

Hotels perou

Altitude

Nous n’avons pas ressenti le mal de l’altitude, uniquement une marche un peu plus lente que d’habitude mais rien de désagréable. Mais certaines personnes peuvent moins bien réagir avec des maux de tête, des vomissements, des vertiges etc. Cela s’explique par le fait qu’en altitude, la pression atmosphérique diminue et qu’il y a moins d’oxygène disponible pour l’organisme. Il est important de s’acclimater progressivement à l’altitude, de s’efforcer à économiser ses forces, ne pas faire d’efforts physiques inutiles, de bien s’hydrater et s’alimenter, de marcher lentement et avoir une bonne ventilation. En cas de maux de tête, préférer l’aspirine (qui fluidifie le sang) au paracétamol. Il est également possible de se faire prescrite avant le départ un médicament sur ordonnance par votre médecin contre le mal de l’altitude (du type Diamox) qui permet d’augmenter la ventilatoire de l’organisme face au manque d’oxygène. Nous déconseillons d’en prendre préventivement, il vaut mieux privilégier une acclimatation naturelle par une montée progressive en altitude. Il y a également les feuilles de coca réputées pour réduire les effets du mal de l’altitude. Mais pour être efficace, il faut en mâcher beaucoup et pendant longtemps. Vous pourrez en acheter dans de nombreux marchés sous différentes formes.

Nourriture & boissons

Inca Kola          Cochon d'inde  

L’inca Kola est le soda national jaune fluo au goût de bubble-gum. Il est très consommé au Pérou. Il remporte plus de succès que le Coca Cola.

Il y a également le pisco, une eau-de-vie à base de raison (~40°). Le goût est proche de la grappa italienne.

La nourriture se compose de nombreuses soupes à base de maïs. Le plat emblématique est le Ceviche. Du poisson ou fruits de mer crus coupés en petits morceaux et marinés dans du jus de citron vert.

Il y a également le cochon d’inde. Souvent cher et pas grand chose à manger dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *