Du wadi shab à qurayyat

Jour 7 : Du wadi shab à Qurayyat

wadi shab

wadi shab, oman

Nous partons tôt le matin visiter le Wadi Shab (= Wadi Al Shab ou Wadi Shaab), l’un des canyons les plus connus d’Oman. Il est surnommé « la gorge entre les falaises ». Ce wadi (canyon creusé dans la roche par le lit d’une rivière) se trouve à environ 40 min de Sur et 1h30 de Mascate. Il est facile d’accès et bien indiqué depuis l’autoroute.

On se gare dans un petit parking (s’il y a de la place, sous l’autoroute) puis on prend un bateau qui vous conduit en quelques minutes de l’autre côté de la rive (1 OMR/pers). 

wadi shab, oman

Il faut ensuite continuer à pied. Au début du chemin, on passe devant des bassins à l’eau turquoise où la baignade est interdite car il s’agit d’une réserve d’eau potable. 

wadi shab, oman

wadi shab, oman

Nous progressons ensuite au milieu des plantations, des montagnes et de temps en temps, on longe le falaj (canal d’irrigation). La balade est agréable et accessible à tous. 

wadi shab, oman

wadi shab, oman

Nous arrivons dans les 1ères vasques d’eau turquoise où l’on peut se baigner facilement. C’est ici qu’il faut s’installer si vous voulez profiter du site (pas vraiment besoin d’aller plus loin). 

wadi shab, oman

Conseil
Je vous recommande de vous baigner avec des chaussures qui vont dans l’eau car c’est assez glissant à certains endroits à cause des algues. Nous avions également emporté un sac imperméable (décathlon) pour y glisser nos clés de voiture, papiers et appareil photo. 

De là, on peut progresser dans l’eau jusqu’à une sorte de cul-de-sac. On arrive devant une entaille au coeur de la roche qui permet de rejoindre l’intérieur d’une grotte. Le passage n’est pas simple car très étroit. On atteint alors une sorte de « caverne » avec sa petite cascade. Une corde a été installée afin de rejoindre la partie supérieure du wadi. Cela demande un peu de force mais c’est amusant ! Comme il s’agit d’une voie sans issue, on doit revenir dans la grotte en sautant du haut de la cascade.

wadi shab, oman, grotte

Il est également possible de poursuivre la balade en longeant les parois de la montagne. Le sentier est assez étroit, il ne faut pas être sensible au vertige et avoir des chaussures (pas de tong). Cela permet de rejoindre des bassins moins fréquentés mais il faut marcher un certain temps pour trouver les 1ers bassins et il y avait beaucoup moins d’eau. 

wadi shab, oman

wadi shab, oman

Conseil
Je vous recommande vivement de visiter ce wadi tôt le matin (vers 8h – 8h30). Cela vous permettra de vous garer facilement dans le petit parking et d’avoir le site « presque » pour vous. Quand les groupes arrivent, c’est beaucoup moins agréable car c’est bruyant et il y a beaucoup de monde dans l’eau.

wadi tiwi

Nous reprenons la voiture pour rejoindre le wadi Tiwi, le « wadi des 9 villages » qui n’est pas très loin. Là encore, on peut y voir une succession de bassins aux eaux turquoises et des palmeraies. Mais ce wadi est plus difficile d’accès, un 4X4 est nécessaire car la route est en forte pente. Il faut être également prudent car les rues sont étroites (et peuvent être glissantes en cas de pluie), il ne faut pas avoir un trop gros 4×4. Les explications dans lonely étaient très mauvaises. Il faut dépasser le village de Harat Bidah puis poursuivre sur un chemin de montagne jusqu’au parking. Il est plus simple de se repérer avec l’Oman Off-road :

Oman off road - Wadi Shab et Tiwi, oman

Nous avons aimé nous balader dans le village Harat Bidah qui trouve au début du wadi. Nous avons suivi les falajs des palmeraies.

wadi tiwi, oman

La vue sur le wadi et sur les palmeraies en contrebas était très belle. Nous avons adoré car nous étions tout seul. 

wadi tiwi, oman

wadi tiwi, oman

wadi tiwi, oman

En chemin, nous avons croisé une famille qui pique-niquait ici. Elle nous a tout de suite interpellés pour qu’on vienne se joindre à eux. Nous avons ainsi partagé de délicieuses dattes et leur super café omanais. Un bon moment inattendu !

LE GOUFFRE DE BIMmAH (=BIMAH SINKHOLE)

Nous avons repris l’autoroute pour découvrir le gouffre de Bimmah (le Hawiyat Najam Park). On parle également de « Bayt al-Afrit » soit « maison du démon ». Il s’agit d’une grande cavité de 40m de long et de 20m de profondeur où il peut être agréable de se baigner (surtout le matin lorsqu’il n’y a personne et en évitant le week-end omanais). Les plus audacieux (ou les plus fous) pourront tenter le grand saut. On peut également tenter un peu de snorkeling. 

gouffre de Bimmah, oman

L’endroit n’est pas du tout naturel. Il a été entièrement aménagé. On a un peu l’impression d’être à Disney. C’est impressionnant mais sans charme. Ouvert de 9h à 23h. 

QURAYYAT

Avant de rentrer sur Mascate et finir cette journée sur la côte orientale, nous faisons un arrêt par le petit village de pêcheur de Qurayyat. On peut y voir un fort du 19e siècle, une tour de guet et sa corniche. La ville ressemble un peu à Sour. Nous n’avons pas trouvé l’endroit exceptionnel. La visite de la ville est prévue dans tous les itinéraires d’Oman mais d’après-moi, cela ne vaut pas le détour.