Jordanie : les incontournables à voir

Quand on pense à la Jordanie, on a souvent en tête le site de Pétra. Mais au delà de ce fabuleux trésor qui mérite à lui seul le déplacement, le pays abrite également d’autres merveilles. Voici quelques sites incontournables :

plan jordanie


1. desert wadi rum, royaume de star wars 

Au sud de la jordanie (environ 2h de route de Pétra), on laisse la voiture au parking pour monter à bord d’un 4×4 qui nous conduit au coeur d’un incroyable désert : le wadi rum. Avec ses canyons, ses étendues de sable rouge ou or, ses roches… un lieu où l’on s’attend à voir à tout moment passer un vaisseau de star wars, Lawrence d’Arabie sur son dromadaire, indiana Jones ou encore le roi lion. Lorsque le soleil se couche, on mange avec les bédouins autour d’un feu puis on se couche en admirant le fantastique ciel étoilé. Un lieu magique et incontournable !

jordanie, wadi rum

jordanie, wadi rum


2. pétra (wadi musa), la merveille du monde

Autre merveille du pays et incontournable de la Jordanie : Pétra (200km de la capitale Amman),  ancienne cité antique inscrite au Patrimoine de l’UNESCO fondée autour de 300 ans av. J-C. Pétra nous émerveille avec la gorge du siq longue et sinueuse, le khazneh (le trésor), monument le plus connu, sculpté à même la roche, les tombes royales, les balades qui offrent des vues imprenables sur les roches et les ruines ou encore, à l’extrémité, le monastère qui s’éclaire l’après midi, récompense des 788 marches qu’il faut grimper pour l’atteindre.  pétra, jordanie

pétra, jordanie


3. la mer morte

La Jordanie est également connue pour la mer morte, ce lac salé (hé oui, ce n’est pas la mer) situé à plus de 400m en dessous du niveau de la mer (-398m) en fait le point le plus bas de la terre. Sa salinité extrême (30% de sel) permet de flotter facilement et sa boue noire, riche en minéraux, est réputée pour faire du bien à la peau.  

mer morte, jordanie


4. jerash & ses vestiges antiques

Au Nord de la Jordanie, à Jérash, on peut visiter un ensemble archéologique qui nous fait rapidement penser à la Grèce ou à l’Italie avec ses ruines antiques. Dissimulée sous le sable pendant plusieurs siècles jusque dans les années 1806, cela a permis de retrouver des ruines dans un état exceptionnel. On y trouve une place ovale incroyable, un temple, une allée de colonnes ou encore 2 théâtres à l’acoustique unique. On peut également visiter des ruines au sein même de la capitale à Amman.  

jerash, jordanie

jerash, jordanie


5. la mer rouge

Au sud du pays (à la frontière avec Israel, l’Arabie saoudite et l’Egypte) à Aqaba, on peut se baigner dans la mer rouge. Direction Tala Bay pour découvrir en snorkeling les fonds marins ou un tank immergé. On peut également en profiter en faisant de la plongée ou une balade en bateau à fond de verre. 

mer rouge, jordanie

mer rouge, jordanie


6. la route des rois (desert highway)

La Jordanie est un petit pays (dont 80% est recouvert par le désert) avec ses 92 300 km2 soit environ la taille du portugal. Depuis la capitale Amman, on rejoint en quelques heures de voiture la cité antique de Pétra, le désert Wadi rum ou encore la ville balnéaire Aqaba via la route des rois (à ne pas confondre avec la route du désert qui est parallèle mais qui n’a aucun charme, il s’agit d’une autoroute pour aller vite).

Cette route ancestrale offre des points de vue incroyable sur le wadi Mujib, le wadi Wala, la vallée du wadi El-Hasa, dana et permet de s’arrêter pour visiter la forteresse de Karak ou shawbak

route des rois, jordanie route des rois, jordanie

Je vous conseille également d’emprunter la route du wadi Araba (route de la mer morte) qui permet de relier Aqaba à la mer morte ou Amman (une alternative à la route des rois si vous l’avez déjà faite à l’aller) en longeant la frontière avec Israël. Une belle route moderne (accessible depuis les accords de paix en 1994) entourée de dunes de sable (désert de Néguev) où l’on croise quelques dromadaires. 

on the road, jordanie