Mlilwane wildlife sanctuary (Swaziland)

J7-8 : découverte de la réserve Mlilwane wildlife sanctuary au Swaziland.

Nous quittons notre merveilleux lodge Zulu Nyala (Hluhluwe) pour reprendre la route en direction du Swaziland. Nous mettons 1h30 pour rejoindre la frontière (Lavumisa/Golela) où nous réglons 50R (3,3€) de droit de passage (nous pouvons payer avec nos Rands Sud-africain même s’il s’agit du Swaziland) puis nous roulons encore durant 3h pour arriver à l’accueil du parc Mlilwane Wildlife Sanctuary où nous allons dormir. En chemin, nous en avons profité pour faire le plein de la voiture, les tarifs étant moins élevés au Swaziland. Entrée parc : 100R/p. pour 2 jours (6,5€).

Dès notre arrivée dans le parc, nous sommes surpris et enchantés par la beauté du paysage et par les animaux qui broutent à proximité. 

  • Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland
    Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland
 

Mlilwane Wildlife Sanctuary

Mlilwane signifie « petit feu » en siSwati en raison du nombre important d’incendies qui se déclenchaient avec la foudre. Il s’agit maintenant d’un espace tourné entièrement vers la conservation.

Ce parc est un vrai paradis. Comme il n’y a pas les big five (lions, léopards, buffles…), nous pouvons marcher librement au milieu des animaux en liberté. On peut y voir très facilement des gnous, des phacochères, des impalas, des zèbres, des antilopes…. y compris dans le camp lui-même. Les phacochères, les pintades casquées, les singes et les antilopes se trouvaient très régulièrement près des huttes ou du restaurant. 

  • Phacochère, Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland
    Phacochère, Mlilwane Wildlife Sanctuary

En plus de la proximité avec les animaux, l’endroit est vraiment fabuleux grâce à ses paysages parsemés d’arbres parasols, colorés par une terre ocre et entourés de belles montagnes. Nous étions vraiment sous le charme. Si vous passez par le Swaziland, il faut vraiment s’arrêter à cet endroit et y dormir 2 nuits pour avoir le temps d’en profiter. 

Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland

activités

Le parc propose plusieurs activités (à réserver directement à l’accueil, si possible en avance):

  • la location de VTT avec guide (175R/p. pour 1h soit 11,5€) ou sans guide (120R par heure – 8€)
  • de l’équitation (275R pour 1h – 18€)
  • des game drives (245R – 16€ ou 320R – 21€)
  • des randonnées guidées : 115R/h (7,6€) ou pour voir les oiseaux (2h30 – 205R – 13,6€)
  • visite d’un chef de village (Umphakatsi experience) : 115R (7,6€)
  • …. etc

Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland

Nous avons testé l’équitation et nous avons beaucoup aimé. Les cheveux sont très biens et en bonne santé. Cela permet de s’approcher plus facilement des animaux. Cette activité s’adresse aussi bien aux débutants qu’aux cavaliers confirmés. A mi-parcours, ils proposent aux cavaliers confirmés de suivre un autre itinéraire pour y faire du galop. C’est assez agréable de pouvoir galoper dans cet environnement, un vrai sentiment de liberté. 

équitation, Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland

équitation, Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland

randonnée

Le parc s’apprécie à cheval, à vélo mais également en voiture ou à pied. Vous pourrez suivre plusieurs chemins de randonnée allant de 15 mins à 2h30. Par exemple, l' »hippo trail » part du camp et fait une boucle de 6,8 kms en passant devant le lac hippo en 2h30. Ce lac se caractérise par une petite île où des hippopotames et des crocodiles viennent prendre le soleil. C’est assez déstabilisant de voir des hippopotames et des crocodiles cohabiter si facilement. 

lac hippo, Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland

hippopotames, Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland

Le parc offre des paysages assez variés. Il est intéressant de se rendre à différents endroits afin d’en prendre plein les yeux et d’avoir plusieurs points de vues. 

Près du camp et du lac, nous pouvions voir des steppes avec quelques arbres nus, des chemins ocres et les troupeaux de buffles et d’antilopes. 

  • Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland
    Mlilwane Wildlife Sanctuary

Sur les hauteurs, en prenant le chemin « old jeep track » (après le lac Hippo), nous pouvions admirer d’impressionnants points de vue comme le « Poacher’s View Point » et nous balader au coeur de la forêt. 

  • Forêt, Mlilwane wildlife sanctuary, Swaziland
    Forêt, Mlilwane wildlife sanctuary

Dans la partie Sud Ouest du parc, nous avions l’impression d’être devant une peinture. 

  • Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland
    Mlilwane Wildlife Sanctuary

hébergement et restaurant

Nous avions réservé 2 nuits au camp. Il existe plusieurs types d’hébergement : le camping (115R – 7,6€), des huttes (415R/p – 28€/p), des cottages (485R/p – 32€/P) et des « Rondavels » (cabane ronde en béton – 470R/p – 31€/p). Nous étions au Beehive Village dans une hutte ronde au toit de chaume et sa salle de bain attenante (435R – 29€/nuit/p., 545R – 36€ avec le petit-déjeuner). L’endroit était très agréable et confortable. Seul bémol, nous donnions sur le camping qui est assez bruyant le soir avec les feux de bois. Pour en savoir plus sur les hébergements, cliquez-ici

Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland

Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland

Notre réservation comprenait uniquement le petit-déjeuner. Etant isolé au coeur du parc et n’ayant rien pour se préparer un repas (mais il y a une supérette sur place), nous avons choisi de dîner au sein de l’hôtel. Il s’agit d’un buffet (avec réservation) au tarif unique de 175R/j – 11,5€ (entrée, plat, dessert). Il faut ajouter les boissons (23R pour une grande bouteille d’eau – 1,5€). Le repas était assez bon. Le petit-déjeuner est également sous forme de buffet. Certaines tables donnent sur le lac où vous pourrez y observer des hérons, canards, crocodile…

restaurant, Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland

restaurant, Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland

Le soir, il fait plus frais. Un feu de camp est allumé à proximité du restaurant autour duquel des phacochères viennent s’y réchauffer. C’est assez amusant de les voir ainsi imperturbables devant les flammes. Certains soirs, vous pourrez également assister à un spectacle Zoulou que nous avons trouvé de bonne qualité. Ils chantent en coeur accompagnés d’un sifflet et dansent en levant parfois leur jambe très haut, une belle performance. 

phacochères, Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland

phacochères, Mlilwane Wildlife Sanctuary, Swaziland

Si vous souhaitez partir à la recherche des « big 5« , le parc Mlilwane Wildlife Sanctuary ne fera pas votre bonheur. Il faudra plutôt partir sur les traces du parc Hlane Royal National Park. Ce dernier se caractérise par des arbres morts encore debout, un espace dédié à la réintroduction de 25 lions et pas d’électricité. Nous avions bien envie de découvrir ce parc mais les avis dans tripadvisor semblent montrer que le parc est en mauvais état et pas très bien entretenu. Nous avons également rencontré des français qui avaient été déçus par ce dernier. A vous de voir. 

achats – souvenirs

Mantenga Craft

Nous profitons de notre présence au Swaziland pour acheter nos souvenirs. En effet, nous y trouvons plus ou moins les mêmes objets qu’en Afrique du Sud mais à des tarifs plus avantageux. Nous faisons un arrêt au Mantenga Craft (environ 15 min de route depuis Mlilwane Wildlife santuary, bien indiqué depuis la route principale, mettre « Mantenga lodge » dans votre GPS). On y trouve plusieurs boutiques « touristiques » autour d’un petit jardin ainsi qu’un office du tourisme. Les boutiques proposent des bibelots, statuettes, bijoux, étoles, vêtements…

Particularité du Swaziland, la représentation de leur roi Mswati III sur des étoffes. Ce dernier est né en 1968 et est roi depuis 1986. Le pays est également gouverné par la reine mère Ntombi Tfwala. Vous trouverez leurs portraits un peu partout y compris dans les hôtels. Il s’agit d’une monarchie absolue (et fratricide). 

étoffe, swaziland

Vous trouverez aussi souvent une statuette longiligne représentant le colon européen représenté à travers des fonctions institutionnelles comme un médecin, un policier, un juge… avec des casques coloniaux, costumes, uniformes officiels ou pipes à tabac mais avec la peau noire et les mains dans les poches. Cet art remonte au début du 20ème siècle. Ils sont souvent  peints avec des couleurs vives.

art africain, statuette le colon, afrique du sud

Si vous souhaitez partir à la découverte des « Big 5 », le parc n’est 

du swaziland au kruger

Phophonyane falls nature

Après cet arrêt au Mantenga Craft, nous avons repris la route en direction des Phophonyane falls nature. Nous avons traversé la capitale Mbabane sans nous arrêter car elle ne présentait aucun intérêt. En quittant la route principale MR1, un chemin de terre d’environ 4 kms (env. 10 mins de route bien indiqué, après Pigg’s Peak) nous a conduit jusqu’au lodge d’où partent les sentiers pour découvrir la cascade. Tarif : 50R/p. (3€). Par temps de pluie, il faut être prudent car ça glisse. Nous avons été très déçus par cette visite. La cascade, malgré ses 80m de haut, n’était pas très impressionnante et l’environnement assez triste (surtout avec la pluie). Vous y trouverez également une piscine dans la roche mais qui était vide en cette période de l’année. Comme nous sommes en hiver, les arbres n’ont pas de feuilles et une grande partie du parc avait connu un incendie récent. Si c’était à refaire, nous n’aurions pas été visité ce site (en tout cas, en cette période de l’année).  

Phophonyanes falls nature reserve, swaziland

Après cet arrêt, nous avons poursuivi notre route en direction de la frontière (Jeppes reef – 7h-22h). Soyez vigilant concernant les horaires des postes-frontières car certains ferment assez tôt (16h). Ce dernier est assez petit et permet de traverser rapidement la frontière. Après environ 45 mins de route, nous arrivons à l’entrée du parc Kruger à Malelane Gate où nous achetons la carte du parc (40R  – 2,6€) et où nous faisons les déclarations habituelles (passeport, plaque de la voiture…).

Horaires des frontières : Oshoek (7h-minuit), Josefsdal (8h-16h), Jeppes Reef (7h-20h), Golela (7h-20h), Houtkop-Emahlathino (8h-18h), Namaacha (7h-20h), Goba (24h/24). 

C’est ainsi que s’achève notre traversée rapide du Swaziland. 


LIRE LA SUITE